Reconnaissance des terres autochtones

Photo par Daniel Baylis: Darren Yelton, artiste de la Première Nation squamish et sculpteur du pavillon du Grand Sentier de North Vancouver. La sculpture de Darren représente un accueillant couple de grands-parents qui invite à l’amitié sur le Sentier et fait la promotion de celui-ci comme un endroit dont tous peuvent profiter.

Sentier Transcanadien (STC) sait que la reconnaissance du territoire est un signe de respect et de réconciliation et d’établissement de relations avec les peuples autochtones du Canada.

Elle atteste leur présence, tant historique qu’actuelle, et assure un partage de connaissances entre les générations présentes et futures. Bien que le geste de reconnaître des territoires traditionnels soit souhaitable, il ne constitue que le début du processus nécessaire pour cultiver des relations saines avec les Inuits, les Métis et les Premières Nations. Ce processus auquel STC s’est engagé vise la réconciliation et repose sur ces principes de reconnaissance, de respect et de réciprocité.


STC reconnaît que:

  • Le Grand Sentier se trouve sur des territoires traditionnels des Inuits, des Métis et des Premières Nations d’un océan aux deux autres. STC reconnaît également que Le Grand Sentier comprend des routes terrestres et maritimes qui ont été créées et utilisées – à la fois historiquement et, dans certains cas, récemment – par des peuples autochtones comme routes saisonnières de traite et de commerce.
  • Notre siège social est situé sur le territoire traditionnel de la Première Nation Kanien’kehá:ka (Mohawk), qui fait partie de la confédération Haudenosaunee. Nous reconnaissons la Nation Kanien’kehá:ka comme gardienne des terres et des eaux de Tiohtiá:ke (Montréal), qui a longtemps été un lieu de rassemblement pour diverses Premières Nations, dont les Algonquins-Anishinaabes, les Atikamekws et les Hurons-Wendats. Nous sommes reconnaissants de pouvoir créer, collaborer, nous divertir et travailler ici. Nous soutenons les efforts de la communauté pour maintenir avec les peuples autochtones une relation basée sur le respect, la dignité, la confiance et la coopération tout au long du processus pour faire avancer les causes de la vérité et la réconciliation.

Afin de démonter notre engagement:

  • Nous soutenons les leaders autochtones alors qu’ils travaillent à des projets de développement du Sentier sur des territoires traditionnels.
  • Nous encourageons les groupes de sentiers à développer des projets en partenariat avec les communautés autochtones locales et à reconnaître et honorer les peuples Inuits, métis et des Premières Nations en reconnaissant les territoires traditionnels qui sont visés par les projets de sentiers.
  • Nous avons mis sur pied un comité consultatif autochtone, composé de personnes issues de communautés autochtones, afin qu’elles puissent guider et conseiller STC quant à ses relations avec les communautés et la culture des Inuits, des Métis et des Premières Nations.

Nous devrions tous chercher à en apprendre davantage sur l’endroit où nous vivons en ce moment. Pour accéder à de plus amples informations sur les territoires traditionnels, vous pouvez consulter les liens ci-dessous. Cependant, aucune ressource n’étant parfaite, nous vous recommandons vivement de communiquer directement avec la Première Nation concernée pour obtenir des informations précises sur une communauté donnée.

Si nous avons fait une erreur dans ce qui précède, nous nous en excusons en toute sincérité. Nous vous invitons à nous écrire un courriel à l’adresse communications@tctrail.ca pour nous en informer.