Deux nouveaux tronçons du sentier Transcanadien au Québec

Le sentier Transcanadien est heureux d’annoncer qu’il a reconnu deux (2) nouveaux tronçons au Québec ajoutant ainsi près de 65 kilomètres à son itinéraire québécois actuel de plus de 1 465 kilomètres.

Ainsi, la portion est/ouest de la TransTerrebonne devient un tronçon du sentier Transcanadien et permettra de relier l’extrémité est du P’tit Train du Nord (Bois-des-Filion) et les villes de Charlemagne et de Repentigny et sera bientôt connecter au réseau montréalais par l’axe Notre-Dame. Ce tronçon de 31 kilomètres sillonne tant les zones urbaines que naturelles de la ville de Terrebonne et permet aussi une incursion exceptionnelle dans le Vieux-Terrebonne par l’Île du Moulin, véritable trésor historique, patrimonial et culturel. La TransTerrebonne constitue un exemple formidable du déploiement d’un sentier accueillant des activités non motorisées au cœur de la ville. Les discussions à l’effet de relier la TransTerrebonne au sentier Transcanadien se sont amorcées il y a près d’un an et ce sont conclues par la reconnaissance du sentier Transcanadien le 18 octobre 2010. Bienvenue à la TransTerrebonne et un immense merci aux autorités de la Ville de Terrebonne d’accueillir le sentier Transcanadien chez-elle.

« L’objectif était de compléter le lien unissant les régions des Laurentides, de Lanaudière et de Montréal dans un corridor le plus intéressant, accessible et sécuritaire possible. Il en reste un petit bout à compléter, mais nous sommes vraiment fiers de l’étape que nous franchissons aujourd’hui » affirmait le président du Conseil québécois du sentier Transcanadien, Monsieur Normand Besner. Monsieur Besner profite de l’occasion afin de remercier la Corporation régionale de loisir et se sport de Lanaudière pour son soutien tout au long de la démarche.

D’autres parts, le sentier Transcanadien est tout aussi heureux d’annoncer la reconnaissance de la Véloroute Marie-Hélène-Prémont dans sa grande famille. La Véloroute Marie-Hélène-Prémont est un itinéraire de 33 kilomètres qui relie le Corridor du Littoral à partir des Chutes Montmorency au Cap Tourmente, réserve naturelle d’une grande richesse.  Ce parcours exceptionnel permet aux usagers du sentier de circuler sur la plus vieille voie en Amérique du Nord, l’avenue Royale, et de s’imprégner de la riche histoire de la Côte-de-Beaupré tout en admirant la beauté de ses paysages. La Véloroute Marie-Hélène-Prémont se déploie en partie en emprise propre et en partie, la plus importante, sur une voie publique bien balisée. Reliant la Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré, la Véloroute Marie-Hélène-Prémont est également reconnu comme sentier de pèlerinage par de nombreux marcheurs d’ici et d’ailleurs. De plus, un axe de la Véloroute Marie-Hélène-Prémont relie le Mont Sainte-Anne et permet aussi d’accéder au sentier Mestachibo reconnu par le sentier Transcanadien depuis quelques années.

Les premières démarches visant à associer la Véloroute Marie-Hélène-Prémont au sentier Transcanadien furent entreprises dès 2006 et se voient enfin complétées par la reconnaissance du sentier Transcanadien accordé le 18 octobre dernier. Nous remercions sincèrement le Centre local de développement de la Côte-de-Beaupré, la Corporation des sentiers récréotouristiques de la Côte-de-Beaupré, la Société de sentiers de la Capitale et la MRC de la Côte-de-Beaupré pour leur travail admirable dans cette demande de reconnaissance.

« La reconnaissance de la Véloroute Marie-Hélène-Prémont a été un long cheminement. Nous avons exploré différentes hypothèses pour relier la région de la Capitale à la Côte-de-Beaupré et à la région de Charlevoix. Nous faisions face à de nombreuses contraintes et nous avons finalement opté pour le choix qui ralliait tous les intervenants concernés. Bien qu’il reste quelques liens à définir pour assurer un itinéraire complet reliant les 3 territoires, c’est avec une énorme joie que nous ajoutons ce merveilleux tronçon à notre volet québécois du sentier Transcanadien et, là également, nous désirons remercier les partenaires de la Côte-de-Beaupré de nous accueillir chez eux » concluait monsieur Besner.

Toutes les informations concernant ces deux nouveaux tronçons sont disponibles sur le site du sentier Transcanadien de même que sur le site de la Ville de Terrebonne et le site de la Cote-de-Beaupré.

Source :  Richard Senécallogo du Conseil québecois du sentier Transcanadien
Coordonnateur du sentier au Québec