De grands donateurs canadiens : Grace et Arnold Rumbold

Accompagné de son mari Arnold, Grace Rumbold a voyagé à travers l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon. Mais c’est uniquement au moment d’atterrissage de l’avion à Edmonton, sa ville d’origine, que Grace se met à applaudir.

Canadienne de première génération, Grace soutien le sentier Transcanadien (STC) depuis 1994, inspirée par sa fille Kathryn. « Elle nous a fait découvrir le concept de ce sentier national permettant de relier les gens et les collectivités à l’échelle du Canada. Nous avons jugé qu’il s’agissait d’une excellente idée qui méritait d’être appuyée », explique-t-elle.

Arnold poursuit : « Nous encourageons notre famille et nos amis à faire de même. » Les membres de leur famille ont leurs noms inscrits dans des kiosques du STC situés à Edmonton, Calgary, Toronto et Burlington, où demeurent Kathryn et sa famille.

Les Rumbold ont parcouru le Canada de St. John à Victoria, et de la rivière Yukon au lac Ontario. Partout où ils vont, ils recherchent les tronçons du Grand Sentier. La plupart du temps, vous les verrez souvent sillonner la partie urbaine du Sentier qui traverse la vallée de la rivière North Saskatchewan d’Edmonton.

« Le Sentier est un endroit tout indiqué pour rencontrer de nouveaux Canadiens avides de découvrir leur pays d’accueil, explique Arnold. L’an dernier, sur une passerelle à piétons, nous avons rencontré un couple de jeunes mariés originaires de la Libye. »

Le mari était au Canada depuis un certain temps, se rappelle Grace, mais la femme venait tout juste d’arriver. « Nous avons passé un merveilleux moment à parler avec eux en regardant les bateaux sur la rivière, et à découvrir l’expérience de leur nouvelle vie au Canada. »