Un nouveau tronçon de 35 km ouvert à l’équitation au Québec

Madame Ruth Helen Brosseau, députée fédéral de Maskinongé ; Monsieur Michel Isabelle, Préfet adjoint de la MRC de Maskinongé ; Madame Nathalie Beaulieu, secrétaire-trésorière du CQSTC ; Madame Nancy Boisvert, Présidente du club la Foulée mauricienne ; Monsieur Pierre Tremblay, Président de l’Unité régionale de loisir et se sport de la Mauricie.

Le 18 octobre, les adeptes du Sentier et les partenaires communautaires, y compris le partenaire provincial du STC, le Conseil québécois du sentier Transcanadien, l’Unité régionale de loisir et de sport de la Mauricie et le club équestre La Foulée Mauricienne ont célébré l’achèvement du dernier tronçon du STC dans la région de la Mauricie.

Ce tout nouveau segment de 35 kilomètres passe à travers les municipalités et villes de Charette, Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Barnabé, Trois-Rivières et Saint-Étienne-des-Grès. Il cible trois activités : la randonnée, l’équitation et le ski de fond.

La province de Québec s’étend sur plus de 1,5 million de kilomètres carrés, ce qui fait du Québec le deuxième plus grand territoire du Canada, après le Nunavut.

Le Québec est divisé en régions administratives qui regroupent plusieurs municipalités avoisinantes. La région administrative de la Mauricie se trouve à mi-chemin entre les deux plus grandes villes de la province, la ville de Québec et Montréal; un tronçon totalement raccordé, de plus de 135 kilomètres, la relie désormais au sentier Transcanadien.

Le tronçon québécois du sentier Transcanadien est presque terminé, soit à 96,3 %, il reste à peine plus de 50 km à raccorder d’ici 2017.

TAGS: Québec, equestrian, horses, Maskinongé