À la quête de sentiers équestres plus sécuritaires

La bénévole et fervente utilisatrice du Sentier Nicole Gagné, qui a été présentée dans quelques vidéos du STC, affirme que malgré cela, elle n’aime pas trop être sous le feu des projecteurs. « Je n’aime pas particulièrement me retrouver devant une caméra, mais c’est bon pour tout le monde de sortir de sa zone de confort une fois de temps en temps! »

Mme Gagné est beaucoup plus à l’aise lorsqu’elle s’occupe des chevaux de son ranch avec Pierre Fiset, son conjoint. Ils passent beaucoup de temps avec les autres bénévoles du Club des randonneurs équestre de Portneuf (C.R.E.P.), à planifier le développement du Sentier, à dégager les pistes et à construire de nouveaux tronçons idéaux pour les randonnées à cheval.

« J’attends avec impatience le jour où nous, les adeptes de randonnée équestre, pourrons aller partout, avoue Nicole. Il n’y a rien comme de faire une balade à dos de cheval sur le Sentier. Voilà pourquoi nous travaillons aussi fort.» Le Sentier du Cavalier, qui se trouve tout près du domicile de Nicole et Pierre, à St-Basile de Portneuf, est très polyvalent et particulièrement populaire auprès des amateurs de randonnée équestre, des motoneigistes, des skieurs, des randonneurs et des cyclistes. « Sur notre section du Sentier, il faut partager les pistes et faire attention à ce qui nous entoure, et c’est ce que j’adore. Il y a des règlements à respecter, ce qui en fait un lieu sécuritaire pour tous », ajoute-t-elle.

Nicole est bénévole pour Sentier Transcanadien depuis 2011.