Le Québec célèbre le raccordement à 100 % de sa section du Grand Sentier

Les bâtisseurs, supporteurs et amateurs du Sentier au Québec ont répondu à l’appel du sentier Transcanadien (STC) et se sont rassemblés dans les Laurentides le 26 janvier dernier pour célébrer le raccordement officiel du Grand Sentier à l’échelle de la province.

Les invités ont profité de la saison froide pour faire de la raquette, du ski de fond et de la randonnée sur le Sentier, activités hivernales présentées par le STC la Corporation du parc linéaire du P’tit Train du Nord et le Conseil québécois du sentier Transcanadien (CQSTC).

«Le rêve audacieux d’un sentier traversant tout le pays s’est concrétisé grâce aux efforts ininterrompus des donateurs, bénévoles, partenaires du Sentier et de tous les paliers de gouvernement, a dit Patrice Ryan, membre conseil de direction du STC. Ils ont fait preuve d’un enthousiasme incroyable pour notre rêve de bâtir un immense sentier de sentiers.».

Richard Senécal, directeur exécutif du Conseil québécois du sentier Transcanadien, et Jean-Sébastien Thibault, directeur général de la Corporation du parc linéaire Le P’tit Train du Nord, se sont adressés aux participants, puis ce fut au tour de David Graham, député de Laurentides – Labelle, de Sylvain Pagé, député de Labelle à l’Assemblée nationale du Québec, et de Kathy Poulin, mairesse de Val-David.

Photos: Mathieu Sparks et Diane Pilon

Le STC est soutenu par les contributions de donateurs des secteurs public et privé, qui partagent tous sa vision et croient en son engagement à investir dans une infrastructure vitale offrant des activités de plein air sécuritaires et abordables, tout en mettant de l’avant le spectaculaire patrimoine naturel du Canada. Les donateurs majeurs suivants ont joué un rôle crucial dans le raccordement de la section québécoise du Grand Sentier :

  • Le CN
  • Jack Cockwell, en l’honneur de Daphne Cockwell
  • Hugh Scott
  • Power Corporation of Canada
  • La Claudine and Stephen Bronfman Family Foundation
  • La J.W. McConnell Foundation

Michael Harrison, un donateur de la région de Montréal, contribue au STC depuis 2003 et qualifie le Sentier «d’idée la plus géniale qui soit».

«J’ai eu la chance de pouvoir voyager partout au Canada, et l’idée romantique d’un sentier qui nous relierait tous m’a semblé mériter qu’on y travaille», a-t-il commenté.

Comme il avait déjà fait quelques voyages à vélo en Europe, Michael était convaincu qu’un sentier récréatif pancanadien constituerait un attrait d’importance pour les visiteurs qui apprécient les voyages actifs. Lui-même profite du Sentier dès qu’il en a l’occasion.

«J’ai 83 ans. Bien sûr, mes journées passées à vélo sont plus courtes qu’à l’époque; mais je continue à explorer les sections du Sentier dans la région de Montréal, nous a-t-il confié. J’aimerais tellement être plus jeune et parcourir toute la route pour traverser le Canada! Je trouve que nous sommes chanceux de vivre dans un si beau pays, et maintenant, avec le Sentier, nous avons une longueur d’avance sur d’autres nations puisque nous bénéficions d’un chemin qui mène aux rencontres et à l’amitié.».

Au Québec, plus de 50 partenaires locaux et régionaux se sont impliqués dans le raccordement du Sentier depuis 1992, sous la direction du CQSTC. Dans toute la province, des supporteurs et partenaires ont fait preuve d’un grand enthousiasme pour les sentiers et activités de plein air. l’impressionnant accomplissement que constitue le raccordement signifie que la province héberge maintenant plus de 1 400 kilomètres du Sentier, utilisables en toutes saisons.

À ce jour, le STC a investi plus de 3,6 millions $ dans le financement du raccordement de la section québécoise du Sentier. Et malgré que le Sentier soit maintenant raccordé, son aventure au travers du Canada ne fait que commencer.

Le STC et ses partenaires du Québec s’affairent maintenant à développer une deuxième route, laquelle servira aux résidents et utilisateurs du Sentier le long de la rive nord du Saint-Laurent et de ses communautés. Ces raccordements futurs seront axés sur le ski de fond ainsi que la randonnée pédestre et équestre, tout en allongeant encore davantage le Sentier de la province pour l’amener à une longueur d’environ  2 200 kilomètres.

«Bien que notre objectif de raccordement soit maintenant atteint, le travail ne s’arrête pas ici; il nous faudra mener à bien des projets visant à rendre le Sentier encore plus accessible et agréable pour tous les utilisateurs», a expliqué M. Ryan.

Aidez-nous à élaborer le prochain chapitre de l’histoire du Grand Sentier! Cliquez ici pour faire un don, ou encore, communiquez avec notre équipe des Services aux donateurs au 1 800-465-3636 ou à donorservices@tctrail.ca