Le Grand Sentier trouve un foyer à North Qu’Appelle

Tandis qu’elle faisait de la randonnée pédestre à travers un bosquet de bouleaux dans la vallée de la Qu’Appelle Nord, Marcy Johnson en est sortie pour se retrouver devant un champ de crocus violets – à quelques pas seulement d’une autre vue spectaculaire.

« De nulle part, ont surgi l’église du Sacré-Cœur, en pierres des champs, dont la tour de la chambre des cloches date du début des années 1900, et une autre chapelle au toit rouge, avec un chemin de croix de 14 stations », raconte Marcy, administratrice de la municipalité rurale de North Qu’Appelle, à 70 km seulement de Regina, en direction nord-est. « Quel beau moment j’ai vécu à découvrir ces bâtiments! J’ai été plongée dans l’histoire des premiers colons. J’ai admiré l’architecture, qui favorisait vraiment la contemplation. »

La vallée de la Qu’Appelle Nord est nichée entre quatre lacs. Elle accueille quatre tribus des Premières Nations et 2000 personnes. On y trouve des voies navigables sinueuses, des marécages accessibles et des prairies onduleuses peuplées d’arbustes fruitiers, de renards et de coyotes.

Cette région présente aussi 30 km de pistes du Grand Sentier, et des travaux sont en cours pour en aménager un nouveau tronçon de 10 km joignant le village de Labret à Fort Qu’Appelle. Ce nouveau tronçon comprendra une voie navigable reliant Labret à Sandy Beach.

Actuellement, un tracteur traîne une niveleuse sur la partie terrestre du Sentier, la préparant à son utilisation à longueur d’année. La municipalité rurale de North Qu’Appelle a donné un don équivalent à celui du sentier Transcanadien (STC), ce qui a porté à 22 000 $ le budget pour payer le personnel et l’entrepreneur.

« Nous préparons un tronçon vallonné le long du lac Mission, pour encourager la randonnée pédestre, le cyclisme, la course et la marche – les quatre-roues y seront interdits. C’est notre culture », explique Marcy.

Le Sentier chemine jusqu’à la vallée de la Qu’Appelle, au sud de Melville, près du lac Crooked, après quoi il se poursuit vers l’ouest par le sentier historique Fort Ellis jusqu’à Fort Qu’Appelle, puis par la voie navigable de la vallée de la Qu’Appelle.

Alors que les travaux progressent sur le nouveau tronçon de 10 km, les citoyens et les mordus d’activité physique profitent des autres tronçons locaux du Sentier, notamment celui de 6,9 km qui fait le tour de la ville de Fort Qu’Appelle, en passant par son musée et le centre historique Treaty Four Governance, et le sentier du lac Katepwa, une piste retirée, plus loin de la route.

Le Grand Sentier de la vallée de la Qu’Appelle est un ajout important aux infrastructures récréatives de la région et constitue une excellente attraction touristique. Son aménagement a été possible grâce à la collaboration entre les municipalités rurales de McLeod, d’Elcapo, de Wolseley, d’Abernethy et de North Qu’Appelle.

« Tout le monde connaît le Sentier, affirme Marcy. Il est aussi populaire auprès des couples et des familles que des groupes de professeurs à la retraite et de femmes qui marchent tous les jours. »

Ayant vécu dans la région pendant 22 ans, Marcy est heureuse du développement du Grand Sentier à North Qu’Appelle.

« Notre Sentier représente beaucoup plus qu’un endroit où cueillir les fruits de l’amélanchier de Saskatoon à la fin de juin, même si c’est bien agréable, fait-elle remarquer. Il représente l’établissement d’une communauté tout le long de l’année. »