Le sentier Transcanadien (STC) remercie Mme Nancy Baron et la Fondation W. Garfield Weston à l’Île-du-Prince-Édouard

De gauche à droite : Le maire de Stratford, David Dunphy; le maire de Charlottetown, Clifford Lee; le premier ministre de l’Î.-P.-É., l’honorable Robert Ghiz; Catherine Schaap, présidente d’Island Trails; Nancy Baron, fiduciaire de la Fondation W. Garfield Weston; Valerie Pringle, coprésidente de la Fondation du sentier Transcanadien; l’honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans; Mme Laureen Harper, présidente d’honneur de la Campagne du STC; et Paul LaBarge, président du sentier Transcanadien.

Cet automne, le STC a célébré le raccordement de tous les tronçons du Sentier à l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). Et les 11 et 12 septembre, nous avons rendu hommage à Mme Nancy Baron, fiduciaire de la Fondation W. Garfield Weston, qui a aidé à faire de l’Î.-P.-É. la deuxième province où notre Sentier national est continu.

Aménagé à partir des anciennes lignes ferroviaires de la province, ce segment du Sentier – appelé localement le Sentier de la Confédération – s’étend sur une longueur de 444 kilomètres depuis Tignish, à l’ouest, jusqu’à Elmira, à l’est.

Les 30 derniers kilomètres du Sentier dans l’Î.-P.-É., qui regroupent les tronçons de Stratford à Iona, ont été aménagés en grande partie grâce à un don de un million de dollars versé par la Fondation W. Garfield Weston.

« Le raccordement de tous les tronçons du sentier Transcanadien à l’Île-du-Prince-Édouard est une réalisation extraordinaire, a dit la présidente et chef de la direction du STC, Deborah Apps, et nous tenons à exprimer notre sincère gratitude envers madame Nancy Baron, qui a partagé et soutenu notre vision de réunir le Canada et les Canadiens dans un rythme accordé à l’être humain. »

Paul LaBarge, président du sentier Transcanadien, fait écho à ces remarques : « Nous sommes extrêmement reconnaissants à la Fondation W. Garfield Weston et à tous les donateurs du STC pour leur contribution au développement de notre Sentier national. Le sentier Transcanadien ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans le généreux soutien de nos donateurs, qui sont la force motrice du projet d’aménagement de notre Sentier depuis le début. »

Au cours de plusieurs événements en septembre, le conseil d’administration du STC, ainsi que des membres reconnaissants de la communauté, ont chaleureusement reconnu le rôle crucial de Mme Baron dans l’aménagement du dernier tronçon manquant du Sentier de la Confédération de la province. Le jeudi 11 septembre, le STC a organisé une cérémonie de plantation d’arbre et de dévoilement d’une plaque commémorative à Stratford, l’extrémité du dernier tronçon du Sentier de l’Î. P.-É. aménagé grâce à son aide. Mme Baron, ainsi que la famille Weston et ses amis, ont été honorés par le maire David Dunphy et plusieurs dignitaires du gouvernement, la présidente d’Island Trails Cathy Schaap et d’autres membres de cet organisme, de même que par Valerie Pringle, les membres du conseil d’administration et le personnel du STC.

Le vendredi matin, une seconde plaque célébrant l’achèvement du Sentier à l’Î.-P.-É. a été dévoilée lors d’une cérémonie tenue au parc commémoratif Joe Ghiz, à Charlottetown. L’événement a attiré une grande foule de Prince-Édouardiens – où se retrouvaient les usagers habituels du sentier –, des représentants du STC, notamment Mme Pringle, M. LaBarge et Mme Apps, ainsi qu’une brochette impressionnante de politiciens et de dignitaires locaux et nationaux, dont la présidente d’honneur de la campagne du Sentier, Mme Laureen Harper; le lieutenant-gouverneur de l’Île-du-Prince-Édouard, l’honorable H. Frank Lewis; le premier ministre de l’Î.-P.-É., l’honorable Robert Ghiz; la ministre des Pêches et des Océans, l’honorable Gail Shea; ainsi que les maires de Charlottetown, Stratford et Summerside, Clifford Lee, David Dunphy et Basil Stewart, respectivement.

Le gouvernement de l’Î.-P.-É. s’est engagé à ce que le Sentier de la Confédération demeure une « voie verte », réservée aux déplacements non motorisés.

« C’est un jour mémorable pour l’île-du-Prince-Édouard et un jour tout aussi mémorable pour le Canada », a déclaré le premier ministre Ghiz, qui a été le premier, parmi les premiers ministres, à se voir décerner le titre de champion du Sentier plus tôt cette année. « Le concept d’une piste de ski de fond a été conçu ici sur l’île-du-Prince-Édouard il y a presque 25 ans. Il est donc parfaitement indiqué d’annoncer aujourd’hui l’achèvement de notre section du Sentier pendant les célébrations qui soulignent le 150e anniversaire de la Conférence de Charlottetown, l’endroit où l’idée de la Confédération canadienne a pris naissance. »

Mme Baron a captivé l’auditoire lorsqu’elle est montée sur le podium. Elle a parlé avec éloquence de son penchant pour les moments où la vie est simple : « Maintenant que le Sentier est achevé à l’Île-du-Prince-Édouard, des gens du monde entier pourront profiter de ce coin ravissant du Canada et, ce qui est le plus important, pourront en profiter à un rythme détendu; ses plages, ses lieux historiques et autres attractions seront à distance de marche ou accessibles en vélo. Les visiteurs retourneront chez eux avec un visage souriant – et peut-être des pieds fatigués! »
Mme Baron a aussi ajouté : « Leurs découvertes sur le Sentier auront pris place dans ce que j’appelle un ?temps ralenti”. Le poète Williams Henry Davies, dans son poème Leisure (Loisir) nous conseille de nous détendre et de ralentir : ?Qu’est-ce que cette vie si, à tant s’affairer, / on ne peut s’arrêter et contempler?” »

Le STC était enchanté que plusieurs membres de la Fondation W. Garfield Weston et de la famille Weston se joignent aux Prince-Édouardiens pour deux marches communautaires à Charlottetown et à St. Peter’s Bay, sur le Sentier de la Confédération maintenant continu, suivies par une réception de célébration à la maison de West Covehead de Duncan McIntosh et Wade MacLauchlan, amis du STC. Ils y ont rencontré Mme Harper, le lieutenant-gouverneur Frank Lewis, les donateurs du Chapitre 150 Jon et Nancy Love, et Paul LaBarge et Valerie Pringle, ainsi que de nombreux autres invités pour célébrer cette merveilleuse réalisation.

Comme l’explique Mme Apps : « L’achèvement du Sentier à l’île-du-Prince-Édouard augmentera le dynamisme dans le raccordement de tous les tronçons du sentier Transcanadien partout au pays. Nous avons encore beaucoup de travail à faire, mais avec l’aide de Canadiens dévoués, comme Mme Baron et la Fondation W. Garfield Weston, nous avons confiance dans notre succès commun. Maintenant, les autres provinces peuvent s’inspirer de l’achèvement du Sentier, ici, sur l’île. »

Depuis son lancement en 1992, le rêve du sentier Transcanadien s’est transformé en réalité, offrant plus de 17 000 kilomètres de sentier récréatif gratuit, à usages multiples, d’un océan aux deux autres. Reliant près de 1 000 collectivités, le sentier Transcanadien a été aménagé grâce à l’enthousiasme d’innombrables bénévoles, à la générosité de donateurs et à l’appui ferme des gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux.

Dans tout le Canada, le Sentier est actuellement terminé à 75 %. Le STC s’est fixé comme mission audacieuse de raccorder tous les tronçons du Sentier d’un océan aux deux autres d’ici 2017, le 150e anniversaire de la Confédération, afin que le Sentier devienne une tribune dans le cadre des célébrations nationales.