500 000 $ de la part de la Banque Scotia au profit de la construction du Sentier au Nouveau-Brunswick

 

Vue du cap Jouirmain à partir du sentier Marshes au Nouveau-Brunswick. Photo : Paul Barrett

SACKVILLE (N.-B.) Lors du lundi 26 octobre 2015, le sentier Transcanadien (STC) a été ravi d’annoncer qu’il avait reçu aujourd’hui un don de 500 000 $ de la part de la Banque Scotia, auquel s’ajoute une subvention 250 000 $ offerte par le gouvernement du Canada, soit un total de 750 000 $ qui seront consacrés à la construction du Sentier au Nouveau-Brunswick.

Ces fonds permettront au STC d’achever une grande partie du Sentier, allant de la ville de Dieppe jusqu’au pont de la Confédération.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants à la Banque Scotia pour son généreux don de 500 000 $, ainsi qu’au gouvernement du Canada pour sa subvention, a affirmé Valerie Pringle, coprésidente de la Fondation du sentier Transcanadien, qui a animé l’événement tenu à Sackville.

L’achèvement de cette section du Sentier au Nouveau-Brunswick constitue une étape cruciale vers l’atteinte de l’objectif du STC, c’est-à-dire raccorder entièrement le Sentier, de l’océan Atlantique aux océans Pacifique et Arctique, d’ici au 150e anniversaire du Canada en 2017. »

Le don généreux de la Banque Scotia, offert dans le cadre de la campagne philanthropique Chapitre 150 du STC, contribuera à raccorder trois importants tronçons du Sentier, dont le Sentier de l’Étoile, qui longe les polders historiques situés près de la rivière à marées Petitcodiac.

Cette subvention permettra également de financer l’aménagement d’un important segment du Sentier reliant Saint-Joseph à Dorchester, ainsi que plusieurs sections plus petites du sentier des Marais, un chemin bien connu raccordant Sackville à Cap Jourimain et Cap Tourmentin.

« Nous sommes fiers de soutenir le sentier Transcanadien, car à la Banque Scotia, nous croyons qu’il faut bâtir des collectivités saines et pleines de vitalité, a déclaré Craig Thompson, premier vice-président, région de l’Atlantique, Banque Scotia. Le sentier traversant notre pays permettra aux Canadiens de profiter de superbes espaces, d’explorer la diversité de nos paysages et d’apprécier notre riche histoire tout en pratiquant une activité physique. »

En outre, le STC collabore actuellement avec le ministère des Transports et de l’Infrastructure (MTI) du Nouveau-Brunswick afin de trouver des pistes cyclables qui pourraient favoriser un mode de vie et de déplacement actif, en plus de stimuler le tourisme et le développement économique local. Avec l’appui du MTI, le STC réunira donc plus de 330 km du sentier provincial grâce à des pistes cyclables, garantissant ainsi le raccordement total du STC au Nouveau-Brunswick pour 2017.

Le STC au Nouveau-Brunswick
Une fois le raccordement terminé, en 2017, la portion du STC se trouvant au Nouveau-Brunswick fera 913 km de long. Au total, 559 km de sentiers ont déjà été raccordés dans la province, et 354 km sont en cours de développement. Par conséquent, dans cette province, le raccordement est terminé à 61 %.

Les segments du Sentier au Nouveau-Brunswick sont :
– Le Circuit du Bas-Saint-Jean, qui constitue la seule voie navigable du STC dans la province, et qui relie Oromocto à Grand Bay-Westfield;
– Le sentier pédestre de Fundy, un chemin de randonnée côtier de 43 km qui longe la renommée baie de Fundy;
– Un sentier de randonnée de 37 km traversant le parc national Fundy;
– Le sentier Dobson, un sentier pédestre de 58 km s’étendant de la pointe nord du parc national de Fundy jusqu’à Riverview, près de Moncton.