Signalisation 101 : Recommandations d’installation

Après que les emplacements de signalisation ont été déterminés, il est important de considérer et d’identifier clairement l’emplacement précis de chaque balise et flèche directionnelle.

  • Les poteaux et balises doivent offrir un dégagement suffisant entre le sentier et ses usagers, tout en demeurant à une distance assez rapprochée pour ne pas compromettre sa visibilité. Les balises et flèches directionnelles devraient être installées à un maximum de 60 cm à 120 cm (de 2 à 4 pieds) du bord du sentier. Les distances minimales et maximales séparant la signalisation des routes et des trottoirs varient selon la juridiction locale ; assurez-vous de bien connaître les exigences qui s’appliquent à votre section du Sentier.
  • L’angle de vision d’un panneau de signalisation est généralement déterminé par la municipalité. Consultez les autorités municipales de votre région pour connaître les exigences applicables dans votre secteur.
  • Les balises et flèches directionnelles doivent être installées à 170 cm (66 po) du sol. Ces distances doivent être mesurées à partir du bas du panneau jusqu’au niveau du sol.
  • Toutes les balises et les flèches directionnelles fournies par STC comportent des trous prépercés qui devraient convenir à tous les poteaux d’affichage de format régulier.
  • STC encourage l’utilisation d’acier inoxydable ou de fixations galvanisées lors du montage des panneaux, car ils ne rouilleront pas et ne tacheront pas les panneaux au fil du temps.
  • Les balises LGS devraient être installées sur leur propre poteau ; jamais sur un poteau de signalisation routière existant, à moins qu’une autorisation préalable à l’installation ait été accordée.

 

Qu’en est-il des panneaux de danger et de prescription?

Les panneaux de danger ou de prescription servent à indiquer les lois, règlements et prescriptions du code de la route afin de renforcer le respect de l’étiquette et d’assurer la sécurité publique sur des sections particulières du Sentier. Veuillez-vous référer aux normes mises en place par le ministère des transports de votre province ou territoire pour obtenir des exemples de la signalisation de prescription en vigueur dans votre région.

  • Les panneaux de danger ou de prescription devraient être installés aux endroits appropriés du sentier pour informer les usagers d’un risque potentiel ou d’une consigne à respecter. Ils sont généralement installés aux points d’accès à proximité des aires de stationnement.
  • L’affichage des limites de vitesse et les panneaux de signalisation routière traditionnels (par exemple, le panneau d’arrêt) sont généralement installés sur des sentiers multi-usages, à des intersections et à des traverses.
  • Des panneaux affichant : « Sentier récréatif – À utiliser à vos propres risques » devraient être installés aux principaux points d’accès du sentier, à proximité des icônes représentant les usages appropriés de ce dernier.
  • Il est fortement recommandé d’installer des panneaux indiquant le code de conduite à respecter, les numéros d’urgence et toute autre information pertinente à propos du sentier si ces informations ne sont pas déjà affichées au point de départ du sentier. Par exemple, si la couverture cellulaire est restreinte sur ce sentier, un avertissement devrait en informer les usagers. Il faut aussi garder en tête que les marqueurs kilométriques sont utiles aux premiers répondants pour localiser les usagers blessés en cas d’urgence.
  • L’usage, sur les panneaux de signalisation, de la ou des langues officielles reconnues par la province ou le territoire est obligatoire. Il est fortement recommandé de valider si l’ajout d’autres langues est nécessaire pour répondre aux besoins des usagers locaux.

 

 

Prière de consulter nos Lignes directrices encadrant la signalisation et le balisage avant de présenter une demande par le biais de notre formulaire en ligne ici.