11 chefs-d’œuvre qui évoquent la splendeur du Grand Sentier

Quiconque ayant déjà exploré une partie du Grand Sentier l’a senti: les paysages dans lesquels nous évoluons nous façonnent.

En rassemblant des œuvres canadiennes, le livre d’art Un Territoire à Partager, publié tout récemment, rend hommage à la beauté et à la majesté de nos grands paysages à travers le regard d’artistes d’ici. Et nous avons la chance de pouvoir visiter bon nombre de ces endroits qui les ont inspirés sur Le Grand Sentier!

Voici quelques-unes de nos préférées parmi ces œuvres.

 

1. Peintures sans titre sur paroi rocheuse, artistes anishinaabe inconnus, XVIIe – XVIIIe siècles

Sur un site sacré de la communauté anishinaabe se trouvent les pictogrammes d’Agawa Rock, fascinants témoins d’un passé lointain. L’endroit, qui a servi à de nombreuses générations, était visité par ceux qui souhaitaient immortaliser leurs rêves, leurs visions et les événements de leur quotidien. Aujourd’hui, on peut toujours distinguer ces images de caribous, orignaux, cerfs et ours; malheureusement toutefois, l’érosion naturelle les efface peu à peu.

Allez-y: Lake Superior Water Trail, Ontario

 

 

2. Upper Part of the Mackenzie River, Woods on Fire, George Back, 1825

En plus d’être officier de la marine britannique et explorateur de l’Arctique canadien, l’amiral Sir George Back était également un artiste peintre accompli. Les aquarelles de ses aventures au Canada présentent souvent des paysages d’hiver et de braves aventuriers; celle-ci met en scène deux embarcations de bois se débattant contre les eaux tumultueuses de la rivière Mackenzie, alors que des panaches de fumée émergent de la forêt au loin.

Allez-y: Mackenzie River Trail, Territoires du Nord-Ouest

 

 

3. Serenity, Lake of the Woods, Franz Johnston, 1922

Né à Toronto en 1888, Frank «Franz» Johnston devint l’un des membres fondateurs du Groupe des sept, puis directeur de la Winnipeg School of Art au début des années 1920. Dans cette toile aux dimensions imposantes (102,3 cm x 128,4 cm), Johnston a su rendre avec justesse la lumière, l’étendue et l’intensité des couleurs du lac des Bois, en Ontario. Cette œuvre est désormais exposée à la Winnipeg Art Gallery.

Allez-y: Lake of the Woods Trail, Ontario

 

 

4. Montreal Harbour from St. Helen’s Island, Pegi Nicol McLeod, 1933

Parmi les peintres canadiens les plus renommés du début du XXe siècle, Pegi Nicol MacLeod s’est intéressée aux jardins, aux enfants et à l’animation de la ville dans ses toiles. Dans cette peinture à l’huile en particulier, elle offre une vision paisible d’un paysage urbain – l’horizon de Montréal, vu à travers les arbres de l’île Sainte-Hélène.

Allez-y: Axe Christophe-Colomb et parc Jean-Drapeau, Québec

 

 

5. From the Gypsum Quarry, Ingonish Beach, Marion Bond, 1935

Travaillant le réalisme et l’abstrait tout à la fois, la peintre antigonish Marion Bond, qui commença à dessiner et à peindre dès sa jeunesse, a enseigné au Nova Scotia College of Art. Ici, dans ce paysage étincelant, elle met l’accent sur l’azur de la côte de l’île du Cap-Breton et sur la neige du flanc de ses montagnes.

Allez-y: Traversier entre North Sydney et Port-aux-Basques, Nouvelle-Écosse

 

 

6. Falls, Montreal River, J.E.H. MacDonald, 1920

À partir de 1924, J.E.H. MacDonald, peintre britannique et cofondateur du Groupe des sept, s’est rendu tous les étés dans les Rocheuses pour peindre les paysages montagneux caractéristiques de ses œuvres en fin de carrière. Cette toile, plus ancienne, représente plutôt les eaux vives de chutes ontariennes, des couleurs automnales, de hautes montagnes et des arbres de toutes les espèces; on y admire une grande partie de la beauté diversifiée du Canada.

Allez-y: Lake Superior Water Trail, Ontario

 

 

7. Warblington, P.E.I. from Gisborne House, Fanny Amelia Bayfield, 1856

Après des études en Arts auprès du professeur qui avait également enseigné à la reine Victoria, Fanny Amelia Wright quitta l’Angleterre avec son père pour venir s’établir au Canada en 1833. C’est plus tard, lors de son mariage au capitaine Henry Wolsey Bayfield, qu’elle s’installa à Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, où elle enseigna l’art aux femmes de la région et peint de nombreuses toiles à l’huile, y compris cette scène pastorale.

Allez-y: Confederation Trail, Île-du-Prince-Édouard

 

 

8. Mists and Glaciers of the Selkirks, Frederic M. Bell-Smith, 1911

Cette image frappante des montagnes Selkirk enveloppées dans le brouillard constitue l’une des œuvres les plus connues de Frederic Marlett Bell-Smith. Après s’être vu offrir des billets du Canadian Pacific Railway qui lui permettaient de voyager gratuitement, Bell-Smith investit des années de son temps dans la peinture des paysages de l’Ouest canadien, et milita sans relâche pour une école canadienne des arts.

Allez-y: Slocan Valley Rail Trail, Colombie-Britannique

 

 

9. A Prairie Trail (Scherzo), Charles W. Jeffreys, 1912

Cette toile nous offre une image bien différente du Canada; loin des montagnes et des lacs habituellement dépeints par le Groupe des sept, elle met en scène des champs ondoyants, des ombres pastorales et des horizons qui semblent sans fin. Un travail brillant.

Allez-y: Sentiers de Regina à Wascana, Saskatchewan

 

 

10. Canoe Manned By Voyageurs Passing a Waterfall, Frances Ann Hopkins, 1869

L’exploration du Canada par les «voyageurs», ces canoéistes canadiens-français qui transportaient les fourrures au XIXe siècle, est un thème cher à Frances Ann Hopkins. Cette toile ne fait pas exception, même que l’artiste s’y est elle-même représentée!

Allez-y: Voyageur Trail – Casque Isles, Ontario

 

 

11. Northern River, Tom Thomson, 1915

La toile que Tom Thomson surnommait lui-même sa «peinture de marécage», Northern River, est aujourd’hui considérée comme un chef-d’œuvre canadien et appréciée comme tel. Pour les amateurs d’art, sa qualité réside dans sa composition et son utilisation des couleurs; pour les amoureux de la nature, elle est constitue un juste reflet de l’étincelante beauté naturelle de nos forêts et rivières sauvages.

Allez-y: Parcours des Anses, Québec

On peut se procurer une copie de Un Territoire à Partager sur les sites Indigo ou Amazon , ainsi que dans la plupart des librairies.