7 façons d’explorer les cultures autochtones de la Colombie-Britannique sur Le Grand Sentier

Saviez-vous qu’on dénombre plus de 200 Premières nations différentes dans la seule province de Colombie-Britannique? Qu’on y parle plus de 30 langues autochtones, et près de 60 dialectes?

La Colombie-Britannique baigne dans la tradition et l’histoire autochtones depuis au moins 10 000 ans, et cet héritage culturel est très présent sur Le Grand Sentier. L’Aboriginal Tourism Association of Canada (ATAC) nous présente ici quelques-unes des nombreuses activités disponibles sur le Sentier pour aller à la rencontre des peuples autochtones de la province, chacune d’elle ayant été mise sur pied par des membres des Premières nations.

1.     Visiter le Squamish Lil’Wat Cultural Centre à Whistler

Photo: Squamish Lil’Wat Cultural Centre

Résultat d’une cohabitation paisible qui dure depuis des milliers d’années entre les nations Squamish et Lil’Wat, le Centre, qui se trouve à Whistler, présente l’art et les coutumes de ces deux cultures distinctes.

On y explore tous les aspects de ces deux nations par le biais de multiples expériences, dont des performances de chant et de tambour, des ateliers d’artisanat et de cuisine, et des expositions d’art autochtone. À l’orée d’une magnifique région boisée, l’immeuble qui abrite le Centre a été conçu de manière à rappeler à la fois les maisons longues des Squamish et les habitations traditionnelles que les Lil’Wat creusaient à même le sol.

La protection de l’environnement est une valeur de première importance pour le Centre. Alison Pascal, qui y travaille comme conservatrice, précise que ces deux communautés se considèrent comme un «prolongement de la terre»; «Le peuple et la terre ne font qu’un. Le peuple est la terre, même s’il en est physiquement différent.», explique-t-elle.

Mais d’abord et avant tout, le Squamish Lil’Wat Cultural Centre est un symbole concret du pouvoir positif qu’a la diversité; il témoigne de la façon dont deux nations peuvent partager leur territoire, leur savoir et leurs pratiques culturelles – d’abord entre elles, puis avec le monde extérieur.

Sentier à proximité: le Sea to Sky Trail

 

 

2.     Participer à une visite guidée de Talaysay Tours à Vancouver

L’une des meilleures façons de découvrir une culture est certainement de marcher dans ses traces. À Stanley Park, un des lieux-phares de Vancouver, les ambassadeurs culturels autochtones de Talaysay Tours vous guideront le long de la digue au rythme des histoires et légendes de la ville, tout en vous instruisant sur les traditions des Squamish et des Sechelt, deux nations qui ont joué un rôle prépondérant dans l’histoire de la Colombie-Britannique.

Mentionnons que le nouveau circuit guidé Spoken Treasures comprend un volet sur les célèbres totems de Stanley Park, cette collection de neuf sculptures qui proviennent des quatre coins de la province.

Sentier à proximité: le City of Vancouver Trail

 

 

3.     Observer les baleines à Sydney

Photo: Sidney Whale Watching

Le respect de la nature et de l’environnement est une des grandes prémisses de base des peuples autochtones d’Amérique du Nord, et il revêt une importance toute particulière en ce qui concerne la faune et sa préservation. Cette valeur fondamentale teinte chacune des excursions de Sidney Whale Watching, une entreprise autochtone familiale de circuits guidés à Sidney, près de Victoria.

Décrits comme les gardiens de la mer dans de nombreuses légendes des Premières nations, les épaulards y symbolisent également la chance, la compassion et la famille. Ces visites d’observation, tout en demeurant non intrusives et en traitant ces imposants mammifères avec dignité, vous emmèneront suffisamment près des baleines pour que vous entendiez leur souffle et vous permettront de bien comprendre leur rôle dans les cultures autochtones.

Sentier à proximité: le Salish Sea Marine Trail

 

 

4.     Partir en traversier à la découverte de l’île de Vancouver

Photo: BC Ferries

L’héritage autochtone est particulièrement présent sur l’île de Vancouver. Notre partenaire touristique BC Ferries, en offrant jusqu’à 17 départs à partir de Vancouver par jour (selon la saison), vous propose d’explorer la section du Sentier qui s’y trouve. En effet, les circuits maritimes des traversiers de Colombie-Britannique vers Vancouver font partie intégrante du Grand Sentier.

Sur le sentier Cowichan Valley Trail, arrêtez-vous à Duncan, surnommée «la ville des totems» en raison des 40 totems qu’elle recèle; on y offre des visites guidées gratuites sur la vie autochtone dans la vallée. Par ailleurs, d’autres sections du Sentier vous mèneront vers les paysages sauvages de l’île qui ont inspiré des tribus autochtones il y a des milliers d’années, et qui nous inspirent toujours aujourd’hui.

Sentiers à proximité: le Cowichan Valley Trail, le Sooke Hills Wilderness Trail, le City of Langford Trail et le Galloping Goose Regional Trail.

 

 

5.     Visiter la Bill Reid Gallery of Northwest Coast Art à Vancouver

Photo: Efford Photography

Véritable ruche bourdonnant de créativité autochtone au cœur du centre-ville de Vancouver, la Bill Reid Gallery of Northwest Coast Art possède une vaste collection d’œuvres de Bill Reid, artiste renommé de la Première nation Haida. Maître orfèvre, sculpteur et auteur d’ascendance haida, Reid a créé d’extraordinaires pièces qui ont contribué au rayonnement de la culture autochtone et de son art à l’échelle internationale.

Aujourd’hui, la galerie poursuit la tradition; non seulement en continuant d’élargir sa collection de pièces signées de la main de Reid, mais aussi en mettant de l’avant des artistes émergents des communautés autochtones. Dans le cadre de son exposition actuelle, Intangible, elle dévoile un art varié qui va du tissage à la main jusqu’aux performances hip-hop, reflétant ainsi la diversité de l’art contemporain de la communauté Coast Salish.

«Les artistes de l’exposition Intangible sont tous issus de milieux différents. Certains d’entre eux se sont surtout inspirés de leur famille et ancêtres, alors que d’autres ont puisé leur inspiration dans leur communauté immédiate tout comme à l’extérieur de celle-ci, commente Beth Carter, conservatrice de la galerie. La fluidité de cet assemblage de savoirs favorise l’émergence de nouvelles idées et, au final, elle enrichit l’art.»

Sentier à proximité: le City of Vancouver Trail

 

6.     S’offrir une pause au Kekuli Café à Westbank, dans Kelowna Ouest

Photo: Kekuli Café

Avec un nom comme celui-ci – «Kekuli» désignant les habitations et refuges cachés dont les Autochtones se servaient l’hiver pour se protéger des températures extrêmes –, il semble tout naturel que le Kekuli Café offre un accueil chaleureux tant aux locaux qu’aux explorateurs de passage sur Le Grand Sentier.

Comme la musique, l’art et la spiritualité, la cuisine maison constitue une partie importante de l’héritage autochtone. Le bannock, un pain frit, est l’un des éléments traditionnels que l’on sert à la table de nombreuses familles de la région, et Sharon Bond-Hogg, propriétaire du café, s’en est servie pour créer ses tacos sur bannock, ses bouchées de bannock et son pouding de bannock aux bleuets qui font désormais la renommée du Kekuli. Vous aurez deviné que sa recette secrète de bannock est demeurée fidèle à l’originale!

Sentier à proximité: Kettle Valley Rail Trail

 

7.     Faire des rencontres au Lelem’ Arts and Culture Café à Fort Langley

Photo: Peter Arkell

En langue henqeminem, le mot «lelem’» signifie «maison», ou «lieu où l’on se rassemble», et il qui décrit précisément ce que l’on ressent au Lelem’ Arts and Culture Café.

Perché sur le littoral de Fort Langley, ce café-restaurant propose de délicieux plats de cuisine locale en y apportant une touche autochtone; ses œufs Bénédictine et saumon fumé sur pain bannock font partie des incontournables du menu. L’endroit est également très populaire auprès des randonneurs, qui viennent y chercher leur dose de caféine avant de partir à l’aventure puisque les grains de café bio du Lelem’ sont torréfiés sur place.

Sentier à proximité: le Langley Township Trail

 

Pour découvrir d’autres suggestions d’aventures en Colombie-Britannique, consultez AboriginalBC.com ou AboriginalCanada.ca