Arrivée à Saint-Jean de Terre-Neuve

Par Julie Chatelain et Simon Lacroix

Nous sommes arrivés à Saint-Jean de Terre-Neuve hier après-midi. Nous avons marché au centre-ville et trouvé une épicerie où nous avons acheté un peu de bouffe pour les prochains jours. Fatigués, nous nous sommes couchés tôt mais nous avons tous les deux mal dormi, enthousiasmés par notre départ imminent. Nous nous sentons prêts, mais comme avant chaque grand projet, nous sommes un peu fébriles au début de cette aventure.

Aujourd’hui, nous avons marché jusqu’à Signal Hill, l’endroit le plus à l’est de la ville portuaire et le point de départ du Grand Sentier du Canada. Le temps étant venteux et froid, peu de gens y étaient.

Il y avait de nombreux panneaux explicatifs sur l’histoire du site: dès le début du XVIe siècle, Saint-Jean a été une colonie de pêche pour de nombreuses nations, y compris les Français, Portugais, Espagnols et Anglais. À la fin du XVIIe siècle, l’importance qu’avait le port en fît une cible militaire majeure pour tout pays souhaitant contrôler cette région, véritable garde-manger qui semblait inépuisable. Ce fut donc le lieu de nombreuses batailles jusqu’à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Plusieurs édifices de Saint-Jean sont du XIXe siècle; ils ont été (re)construits après le grand incendie de 1846. Capitale de la province, Saint-Jean demeure aujourd’hui le principal centre financier et commercial de Terre-Neuve-et-Labrador.

Notre recherche d’informations à propos du Grand Sentier du Canada nous a conduits au Musée du chemin de fer, dans la section ouest du port. Les deux dames du Musée, Gwyneth et Laurel, étaient très amicales, mais disposaient de bien peu d’information. Le thème se répète: Le Grand Sentier est si jeune que l’information de soutien n’est pas disponible à ce jour. Kelly, du Centre touristique, nous a aidés à trouver où se procurer un permis de pêche mais n’avait pas de renseignements sur le Sentier. Bien que nous n’ayons pas trouvé l’information que nous cherchions à propos du Sentier, nous avons appris qu’une dame Française a entrepris son parcours du Sentier il y a environ une semaine. Comme c’est excitant! J’espère que nous la croiserons!

Demain, nous entamons le Sentier. Nous entrerons dans les terres pour nous diriger vers diverses communautés de Saint-Jean – Mount Pearl, Paradise, et puis de nouveau sur le littoral, à la baie de la Conception. Pendant les premiers jours, nous serons dans des zones habitées et croiserons de nombreux marchés et restaurants en route. Le Sentier semble bien entretenu le long de ces communautés; nous envisageons donc une marche aisée au début. Trouver des sites de camping s’avérera un défi; cependant, les gens de l’endroit sont sympathiques. Et grâce à notre approche «sans laisser de trace», nous ne devrions pas avoir de problèmes.

Vous nous trouverez sur le Sentier, à mettre un pied devant l’autre…

Site internet
Facebook