Les supporteurs David et Kathy Cottingham parle de rassembler les gens sur le Sentier

Invité à devenir membre du conseil de la Fondation Sentier Transcanadien (STC) en 2011, David Cottingham sentait déjà que ce rôle serait parfait pour lui.

«À mon avis, le plus grand luxe que l’on puisse s’offrir est de profiter du plein air. Quand on m’a demandé de participer à la réalisation du Grand Sentier, je savais que mon enthousiasme serait précieux dans mes fonctions bénévoles, dit M. Cottingham. À l’époque où je me suis joint à l’équipe, notre priorité était de compléter le raccordement du Sentier à l’échelle nationale avant le cent cinquantenaire du Canada, en 2017.»

Huit ans plus tard, il est toujours membre du conseil de la Fondation de STC, qui participe maintenant à des campagnes de financement visant des projets d’amélioration essentiels sur le Sentier. David et son épouse, Kathy, qui soutiennent par ailleurs le Sentier par le biais de dons en argent, agissent tous deux comme des ambassadeurs informels de celui-ci en conscientisant et en informant leur entourage.

Un peu partout entre Terre-Neuve et la Colombie-Britannique, les Cottingham ont exploré différentes sections du Sentier: «Stanley Park est l’un de mes endroits préférés à visiter sur le Sentier, commente David. Nous avons aussi marché le long de la rivière Bow, à Calgary, et au Québec. Se rassembler pour pratiquer des activités sur le Sentier est incroyablement gratifiant, et ça rapproche les gens et les communautés.».

David explique qu’il se sent particulièrement chanceux de pouvoir accéder au Sentier «directement à partir de ma cour arrière». «Nous demeurons à Toronto, et je marche sur le Sentier presque tous les jours en compagnie de mon ami aussi loyal que formidable: notre chien, Skye.»

«Pour les nouveaux arrivants, le Sentier est une si belle façon de faire l’expérience de la géographie magnifique du Canada!, considère Kathy Cottingham. Accéder à cette nature majestueuse – à pied ou à vélo, sur l’eau, dans les villes ou les campagnes – leur permet d’approfondir leur connexion à leur nouveau chez-soi.»

«C’est inspirant de voir des gens, y compris des amis, parcourir des sections du Sentier pour une bonne cause ou en l’honneur de personnes qui leur sont chères, conclut-elle. C’est une autre façon que le Sentier a de rapprocher les Canadiens les uns des autres.»

 

Sentier Transcanadien est un organisme sans but lucratif. Vous considérez que notre travail compte? Pensez à soutenir notre œuvre en visitant notre page de dons.