Découvrir le sentier de Goat Creek en vélo

 

Cela faisait des années que j’avais un œil sur le Sentier Goat Creek, un joyau de 17 kilomètres qui fait partie du Grand Sentier et sillonne une vallée sauvage et montagneuse entre Canmore et Banff. D’autant plus que sa belle largeur comme son doux relief en font à une destination idéale pour la famille.

 

Durant les mois d’été et d’automne, le vélo de montagne est idéal pour découvrir ce sentier et ses points de vue à couper le souffle. Nous avons fait un tas de haltes, que ce soit pour grignoter, pour boire ou pour sentir les fleurs sauvages, et c’est une ballade que n’oublieront pas de sitôt mes fils Nelson et Nicholas.

 

Le Sentier Goat Creek traverse de part en part une vallée vierge et sauvage encaissée entre les monts Rundle et Sulphur. Mieux vaut l’attaquer à partir du départ de Canmore, situé à environ neuf kilomètres de la ville, sur la route de Spray Lakes Road.

 

Dans ce sens, le sentier ne cesse quasiment jamais de descendre ! Si vous pouvez trouver votre chemin jusqu’au Canmore Nordic Center, vous êtes sur la bonne voie. Continuez quelques kilomètres sur la route sinueuse de gravelle jusqu’au stationnement sur la droite. Vous ne pouvez pas le manquer !

 

Commencez à pédaler sur le sentier, et vous finirez par tomber sur le panneau indiquant le début officiel du sentier. Vous trouverez là une carte, quelques conseils et de l’information sur ce superbe sentier. De grands tronçons de piste avaient été endommagés lors des inondations de 2013. Depuis, de nouveaux ponts ont été construits et le sentier est bien balisé d’un bout à l’autre. N’oubliez pas cependant qu’il s’agit d’une piste loin de toute civilisation : soyez préparé ! Amenez de l’eau, de quoi manger, une bombe de répulsif à ours, une pompe à vélo, des vêtements de pluie (on ne sait jamais !) et une trousse de premiers soins.

 

nick-and-nelson-biking-vertical_crop

 

Nicholas et Nelson ont adoré leur descente en pente douce sur cette large piste. Partir de Banff est bien plus ardu puisque, dans ce sens, la majeure partie du sentier va en grimpant. Selon votre forme physique, prévoyez deux à trois heures pour un aller simple. Beaucoup de promeneurs utilisent un service de navette par voiture ou garent une seconde auto au point de départ, près du Fairmont Banff Springs Hotel. De cette manière, une voiture vous attend à la fin de votre promenade. Vous pourriez aussi faire l’aller-retour (comptez une journée), ou encore emprunter au retour la piste asphaltée de Legacy Trail pour regagner Canmore – vous feriez ainsi une boucle complète. S’il vous faut une navette pour rentrer à Canmore, optez pour le Roam Bus ou la navette Hike n’Bike. Vous devrez débourser quelques sous pour le transport, mais ça devrait vous faciliter la vie si vous ne pouvez organiser votre propre retour.

 

Tout au long du sentier, vous ne cessez jamais de contempler les Rocheuses, majestueuses. Nous avons pris de nombreuses pauses pour nous imprégner de ce paysage. La piste suit la plupart du temps la Goat Creek et serpente dans une forêt sauvage d’épinettes et de pins, avec bon nombre de ponts et de traverses de ruisseaux en chemin.

 

Le Sentier Goat Creek épouse le contour du mont Rundle et affiche un dénivelé de 360 mètres (positif ou négatif, selon le sens) d’une extrémité à l’autre. Mais comme ce dénivelé est plutôt graduel, cette promenade convient parfaitement aux cyclistes débutants et intermédiaires.

 

Je montais un fatbike, un vélo à roues larges, qui tenait parfaitement la route, même dans les ornières boueuses ! Si vous devez comme moi louer un vélo, je vous suggère vivement Rebound Cycle, à Canmore.

 

fellow-bikers-on-trail_Crop

 

Vous croiserez sans doute quelques cyclistes en chemin. Mais contrairement à la piste asphaltée de Legacy Trail, qui longe la route Transcanadienne, il y a très peu de passage. (Attention toutefois aux nombreux randonneurs lorsque vous approchez de la fin du sentier, à Banff.) Quand vous rencontrez des cyclistes, observez à quel point ils sont bien équipés. Souvenez-vous, vous roulez dans une contrée sauvage !

 

Les points de vue sont magiques dans ce coin, alors n’oubliez pas votre appareil photo pour garder des souvenirs de ce périple. Et, bien sûr, partagez vos photos et vos tags du Sentier Trancanadien sur #legrandsentier.

 

Banff-Springs-GC_crop

 

N’hésitez pas à vous arrêter sur chaque pont pour explorer les rivières Goat et Spray. Ils offrent des sites parfaits pour les pique-niques et les séances de photos !

 

Le sentier Goat Creek nous a permis de vivre une merveilleuse expérience de vélo de montagne en pleine nature. Quelque chose me dit que nous allons encore l’emprunter à de nombreuses reprises au cours des prochaines années. Vous aussi, je l’espère !

 

 

nick-at-scenic-spot_crop

 

Andrew Penner est un auteur et un photographe indépendant de Calgary. Vous pouvez le suivre ici