Fantômes et chair de poule en Colombie-Britannique: 6 endroits terrifiants sur Le Grand Sentier

En matière de fantômes, la Colombie-Britannique est championne; sa longue et forte tradition d’histoires mystérieuses lui a valu d’être considérée comme la province la plus hantée de tout le Canada, rien de moins! Et quand on y regarde de plus près, force est de constater qu’effectivement, la section du Grand Sentier qui s’y trouve ne recèle pas que des paysages spectaculaires; n’importe quel promeneur pourra débusquer, au hasard d’un détour, une histoire à faire dresser les cheveux sur la tête, un mystère historique ou même un phénomène inexpliqué.

Quelle que soit votre opinion des fantômes, ces endroits du Grand Sentier valent le détour et demeurent des incontournables de l’Halloween. Assurez-vous seulement d’avoir de courageux amis avec vous, ainsi qu’une bonne lampe de poche. Nous vous aurons prévenu!

1.    Le Fairmont Empress Hotel, Victoria

Fairmont Empress Hotel, Victoria, a haunted hotspot in BC.

Photo: Peter Hogan

Chic emblème historique de Victoria, le très glamour Fairmont Empress Hotel est également réputé pour être l’un des endroits les plus densément hantés de la ville.

Parmi les histoires à glacer le sang qui constituent l’aura de mystère enveloppant l’établissement, mentionnons les apparitions d’une vieille dame qui vient et revient inlassablement cogner aux portes des chambres. À en croire les gens de l’endroit, cette dame chercherait à faire sortir les clients de leur chambre pour les guider vers l’ascenseur… avant de s’évaporer tout bonnement.

Deux autres fantômes semblent également être des pensionnaires réguliers du site. Il y a d’abord celui d’une femme de chambre qui apparaîtrait pour disparaître aussitôt, puis celui de que Francis Rattenbury, l’architecte qui a conçu les plans de construction de l’hôtel; si lors de votre passage vous entrevoyez un homme mince portant la moustache et se déplaçant à l’aide d’une cane, il y a de bonnes chances qu’il s’agisse de M. Rattenbury!

Pour vous y rendre: suivez le David Foster Way, à Victoria.

 

2.    Deadman’s Island, Vancouver

 

La beauté de Stanley Park en fait l’un des joyaux du réseau de sentiers de Vancouver. Mais attention: pour les promeneurs dont le regard s’attarde sur l’eau en direction du très ancien cimetière de Deadman’s Island, où la présence de fantômes est régulièrement rapportée, il peut vite se transformer en l’un des sites les plus terrifiants du Canada.

Il faut dire que le passé de Deadman’s Island est particulièrement sanglant. Dans les années 1700, l’endroit fut le site d’une bataille acharnée et meurtrière entre des tribus Coast Salish, puis devint un cimetière autochtone; ensuite, au cours des siècles derniers, les Européens ajoutèrent leurs propres dépouilles au nombre de celles qui y reposaient déjà. Voilà qui explique probablement pourquoi le terrain de Deadman’s Island serait si densément peuplé de spectres.

Aujourd’hui, l’île est devenue une base navale. N’empêche que des réservistes ont rapporté avoir y entendu, au beau milieu de la nuit, des bruits de pas et le cliquetis métallique caractéristique de chaînes qui s’entrechoquent… alors que personne d’autre ne s’y trouvait. Angoissant, non?

Pour vous y rendre: suivez le City of Vancouver Trail.

 

3.    Waterfront Station, Vancouver

Waterfront Station, Vancouver

Rien qu’en 2016, plus de 72 000 voyageurs ont passé les portes de la gare de Vancouver, en faisant l’un des endroits les plus fréquentés de la ville depuis son ouverture il y a plus d’un siècle. Faut-il se surprendre alors que des passagers fantomatiques y circulent aussi?

Les esprits tourmentés de trois femmes âgées y apparaîtraient régulièrement, rapporte-t-on, pour attendre un train qui n’entrera jamais en gare; on dit par ailleurs qu’une jeune femme délurée sortie tout droit de l’âge d’or du jazz passerait des soirées à danser dans les corridors de la gare. Enfin, à ces quatre apparitions plutôt sympathiques s’ajouteraient celles, beaucoup moins romantiques cette fois, d’un homme décapité qui serait mort sur les rails alors qu’il y travaillait.

Pour vous y rendre: suivez le City of Vancouver Trail.

 

4.    Gastown, Vancouver

Gastown, Vancouver

Photo: Djordje Cicovic

Avec le quatuor de spectres qui hanterait l’un de ses restaurants, Gastown est au nombre des quartiers qui présenteraient la plus grande activité paranormale au Canada.

Le personnel et la clientèle du Old Spaghetti Factory affirment en effet y avoir maintes fois croisé les âmes errantes de quatre défunts: celle d’un conducteur de tramway, celle d’une fillette bavarde tenant un ballon, celle d’un jeune garçon répondant au nom d’Edward, ainsi que celle d’un homme roux de taille modeste.

Mais à Gastown, l’épouvante ne s’arrête pas là. On dit qu’un homme déambulerait sur Walker Street depuis le XIXe siècle et qu’il serait le spectre de John Bray, un chercheur d’or de la ruée vers le Klondike dont la chance a abruptement tourné; ivre de whisky, le pauvre homme fut tué par trois coups de feu à la tête après avoir été détroussé au terme d’une soirée de cartes bien arrosée.

Pour vous y rendre: suivez le City of Vancouver Trail.

 

5.    Port Moody Station, Port Moody

 

Port Moody Station, BC

Photo: waferboard (via Flickr)

Bien sûr, le Port Moody Station Museum est l’endroit tout indiqué pour découvrir l’histoire et le patrimoine locaux. Mais il n’est pas mal non plus pour faire des rencontres à saveur paranormale…

L’an dernier, la direction du musée a fait appel à des enquêteurs spécialisés en activité paranormale en raison des multiples témoignages de gens qui disaient entendre des bruits inexplicables provenant de diverses parties de l’édifice. Après avoir passé quelques nuits sur le site même, l’équipe d’investigation a noté dans son rapport que des lampes de poche et des caméras avaient été éteintes par une présence inconnue. En outre, les sons qui auraient été enregistrés sur place lors de l’enquête auraient révélé plusieurs voix distinctes, dont l’une appartenant apparemment au spectre d’un certain Peter.

Pour vous y rendre: suivez le TriCity Trail à Port Moody.

 

6.    Parkhurst Ghost Town

Parkhurst Ghost Town, BC.

Photo: pirhan (via Flickr)

Près du Sea to Sky Trail se trouve un village fantôme, et si vous aimez les ambiances lugubres, vous apprécierez l’endroit à coup sûr. Bien qu’aucun événement paranormal n’ait été rapporté dans Parkhurst Ghost Town à ce jour, l’atmosphère qui règne dans ce village désert et isolé a de quoi déconcerter – particulièrement à l’approche de l’Halloween.

Le petit village forestier de Parkhurst fut fondé en 1926 après que la Barr Brothers Logging Company ait acheté le terrain de la famille Parkhurst et que 70 bûcherons y aient élu domicile. Mais à peine quelques années plus tard, la Grande Dépression frappa le Canada et des milliers d’entreprises, dont la compagnie forestière, qui dût déclarer faillite. Faute d’industrie et d’emplois, le village fut éventuellement abandonné.

Les randonneurs du Sentier qui passeront par là y trouveront une minuscule ville figée dans le temps et, entre la vue d’un camion en décomposition et le charme bucolique d’une voiture lentement envahie par la forêt qui reprend ses droits sur le territoire, ils n’auront aucun mal à s’imaginer la vie du village de l’époque. Ou quelque esprit revenu hanter la rue principale!

Pour vous y rendre: suivez le sentier Sea to Sky Trail, près de Whistler.

Vous connaissez d’autres lieux terrifiants sur les sentiers de Colombie-Britannique ou du Canada? Partagez vos histoires de fantômes avec nous sur Facebook, Twitter et Instagram!