Astuces de randonneurs: 7 trucs pour les débutants

Avec ses sections traversant des chaînes de montagnes ou bordant lacs, rivières et océans, Le Grand Sentier est un vrai paradis pour les randonneurs de tous niveaux.

Planifier sa première randonnée est excitant! Il convient toutefois de ne pas bâcler la préparation, qui doit être entreprise quelques semaines à l’avance. Voici nos conseils pour faire de votre première randonnée sur le Sentier une expérience réussie et mémorable.

 

Taryn Eyton, experte en randonnée

Une marche par jour

Les randonneurs qui débutent ne devraient jamais sous-estimer l’importance de procéder par étapes et d’évoluer petit à petit. On n’a pas à atteindre le sommet d’une montagne dès le départ pour qu’une randonnée soit réussie! Être randonneur, c’est d’abord adopter de saines habitudes de vie avant même de se rendre sur le Sentier. Taryn Eyton, experte en randonnée et blogueuse à Happiest Outdoors, recommande de marcher de plus en plus et de passer du temps à l’extérieur chaque jour avant d’entreprendre une première randonnée.

«Selon moi, s’habituer à marcher et à passer plus de temps debout est capital, dit-elle. Plus vous passerez de temps sur vos pieds, mieux vous serez préparé pour la randonnée.».

«Monter simplement les marches ou choisir délibérément de marcher sur des surfaces inégales seront autant d’atouts pour vous», ajoute-t-elle.

 

Un sentier sans secrets

Se renseigner sur la section du Sentier choisie est un autre point important dans la liste de choses à faire de tout randonneur qui commence. Notre carte interactive, ainsi que les sites Web de nos partenaires, contiennent la plupart des informations nécessaires à propos des différentes sections du Sentier. Taryn suggère de consulter en ligne les évaluations des sentiers, puisqu’elles peuvent également contenir de l’information très précise comme la longueur, l’altitude et le niveau de difficulté de chaque section. Ces évaluations vous permettront de prendre des décisions éclairées en ce qui a trait à votre randonnée, et elles vous donneront probablement une bonne idée du type de section auquel vous attendre.

«Vous souhaitez peut-être admirer la vue du haut d’une montagne, ou peut-être que vous cherchez une expérience moins exigeante, comme marcher vers un lac où vous pourrez vous baigner à la fin de votre randonnée», rappelle Taryn.

La journée de votre excursion, assurez-vous toujours de surveiller les prévisions météo – avant et pendant la randonnée.

 

Un itinéraire partagé

Même si vous ne faites pas route en solitaire, il demeure capital d’informer quelqu’un de l’endroit où vous serez. Prenez le temps de discuter avec une personne de confiance – un ami ou un membre de la famille qui ne fera pas partie de l’expédition. Assurez-vous que cette personne connaisse tous les détails de votre itinéraire et qu’elle sache à partir de quel moment on devrait s’inquiéter et demander de l’aide si vous n’êtes pas de retour.

Traîner avec soi un appareil d’urgence, comme un dispositif de messagerie par satellite SPOT ou un téléphone avec technologie GPS, est une autre façon de voir à sa sécurité. Néanmoins, ces appareils ne devraient être considérés que comme des filets de sécurité et ne devraient pas servir d’excuse pour tourner les coins ronds en matière de sécurité.

 

Des collations adaptées

On va se le dire: rien n’est plus satisfaisant que de grignoter au milieu d’une randonnée! Des collations hautement énergétiques, comme les barres Clif, sont essentielles pour que votre niveau d’énergie demeure stable tout au long de l’aventure. Que vous prévoyiez partir pour une journée ou pour une expédition plus longue, penser aux aliments que vous emporterez est une partie cruciale de votre préparation.

«Les randonnées se déroulent toujours mieux quand on a de l’eau et de quoi manger avec soi, dit Taryn. Et si vous vous perdez ou que votre randonnée dure plus longtemps que prévu, vous aurez ce qu’il faut pour continuer. Ou encore, vous aurez quelque chose à manger dans la voiture en revenant à la maison.»

 

En randonnée, on doit être prêt à toute éventualité.

Un sac à dos bien pensé

En randonnée, on doit être prêt à toute éventualité. S’il est vrai qu’il faut éviter de se surcharger, les randonneurs débutants devraient s’assurer d’avoir avec eux tout ce qu’il faut pour que leur expédition se déroule sans heurts.

«Ayez toujours une lampe de poche sur vous; si votre excursion se termine plus tard que prévu, vous pourriez avoir à marcher dans la noirceur, dit Taryn. Je transporte également toujours des vêtements chauds et à l’épreuve de la pluie.».

Porter des bottes de randonnée de bonne qualité est un must. KEEN Footwear en propose tout un éventail – pour tous les goûts et tous les types de terrains.

Parmi les autres essentiels qui devraient se retrouver dans votre sac à dos, mentionnons une carte et une boussole, de la protection solaire, une trousse de premiers soins, de l’eau supplémentaire, un abri d’urgence et un vaporisateur de gaz poivré anti-ours.

 

Un rythme à respecter

L’un des aspects les plus agréables de la randonnée est qu’il ne s’agit pas dune course! Elle vous permet de vous imprégner de la nature, d’admirer les magnifiques paysages du Canada et de prendre le temps de respirer. Profitez de cet aspect de la randonnée et marchez à votre propre rythme. Non seulement cela vous garantira une expérience plus agréable, mais cela évitera aussi de vous fatiguer outre-mesure.

Marcher à un rythme lent et stable vous semblera peut-être manquer de naturel au début, mais vous serez vite heureux de constater qu’il vous reste encore de l’énergie quand viendra le temps d’affronter des parties ascendantes de la section du Sentier que vous aurez choisie!

 

Une excursion sans empreinte

Le Canada est réputé pour sa beauté sauvage, et il est du devoir des randonneurs de s’assurer qu’il en reste ainsi!

Peu importe leur niveau, les randonneurs devraient toujours respecter :

  • Planifiez et préparez-vous à l’avance
  • Voyagez et campez sur des surfaces durables
  • Débarrassez-vous de vos déchets de façon appropriée
  • Laissez à sa place ce que vous avez trouvé
  • Minimisez les impacts de vos feux de camp
  • Respectez la vie sauvage
  • Tenez compte des autres

De l’avis de Taryn, «Prétendre que l’on peut laisser la nature sauvage complètement inchangée est une utopie, mais l’on peut certainement garder au minimum l’impact que nous avons sur elle.».

 

D’autres suggestions pour les amateurs de randonnée vous viennent en tête? Partagez-les avec nous sur Facebook, Twitter et Instagram!