La promenade de Jennifer Mahon sur le sentier Waterfront de Toronto

Texte et photo de Jennifer Mahon

Je dois me rendre au centre-ville pour rejoindre des amis, et j’avoue que ça m’angoisse; demander à une banlieusarde de conduire au cœur de Toronto, c’est un peu comme forcer une végétarienne à manger du rôti de bœuf…

Mais Dieu merci, il y a Le Grand Sentier. Par le sentier Martin Goodman, qui suit les rives du lac Ontario et fait partie des 88 kilomètres du sentier Waterfront – qui fait lui-même partie du Grand Sentier –, je vais pouvoir me rendre en ville sans conduire.

Aujourd’hui, je stationne ma voiture tout près du Humber Bay Arch Bridge (en passant, le stationnement y est GRATUIT le week-end; en semaine par contre, c’est une tout autre histoire). J’ai du mal à croire que je suis dans Toronto, et pourtant, j’y ai grandi! Pendant la randonnée de 8,5 kilomètres qui me mènera à Harbourfront par le sentier Waterfront, je croise des parcs, des terrains de jeu et des plages, et je me laisse surprendre par des paysages du lac et de la ville qui sont vraiment spectaculaires.

Belvédère de Sheldon

Ce petit trésor méconnu est juste assez éloigné du brouhaha de la ville pour qu’on s’y sente sur une autre planète. D’impressionnantes formations rocheuses caractérisent l’endroit, et passé celles-ci, en marchant vers la péninsule qui émerge du côté ouest de la rivière Humble, on a droit à ce qui est très certainement l’une des plus belles vues sur l’horizon de Toronto. Profitez-en donc pour vous asseoir près des rochers quelques minutes, ou encore sur l’une des chaises Adirondack qui y sont disséminées, et prenez le temps d’admirer la ville au son du clapotis de l’eau.

Humber Bay Arch Bridge

En continuant à l’est du belvédère, vous croiserez un impressionnant pont piétonnier qui surplombe l’endroit où se rencontrent la rivière Humble et le lac Ontario. De premier abord, la structure vous semblera peut-être un peu exagérée pour un passage piétonnier, mais en fait, elle s’intègre bien à son environnement et, surtout, on peut y faire d’excellentes photos!

Sunnyside Beach

Je suis surprise de réaliser que toute cette étendue de fin sable blanc mène au lac Ontario. Enfin, je veux dire… théoriquement, on se trouve dans la ville! Des cyclistes et des joggeurs zigzaguent le long du sentier, des familles se sont confortablement installées à l’ombre pour pique-niquer, et des nageurs, kayakistes et planchistes bravent les eaux cristallines au-delà de la zone interdite. Tout ça me donne l’impression de me trouver sur la plage d’un petit village côtier où le temps se serait arrêté.

Harbourfront

Peu importe ce qui vous fait envie – courir sur la promenade (soyez prudent sur les ponts ondulés Simcoe et Spadina), vous balader en famille, relaxer sur la plage de sable, assister à un concert en plein air, regarder les avions atterrir à l’aéroport insulaire, ou simplement paresser en regardant les passants –, c’est ici que ça se passe. Il y a toujours de l’action. On peut même monter sur le traversier pour aller faire un tour sur les îles de Toronto, mais ça, c’est une idée que je garde pour un autre jour!

Visitez le Waterfront Trail sur notre carte interactive