Trame sonore du Grand Sentier: 25 chansons québécoises à écouter

La musique du Québec rassemble une myriade d’influences, allant des chants autochtones aux chansons européennes en passant par les sons modernes et d’avant-garde.
Crooners québécois, artistes à succès des années 1980, musiciens folk autochtones, groupes indépendants débordants d’énergie; la musique multilingue de la province est aussi diversifiée qu’accrocheuse. Voici 10 titres, parmi nos préférés, qui figurent dans notre liste de lecture de février!

1. La journée qui s’en vient est flambant neuve – Avec pas d’casque

Ce mois-ci, notre liste de lecture débute par une pièce folk au son lo-fi du groupe montréalais Avec pas d’casque. Démarrant doucement, elle s’intensifie dans un crescendo qui rappelle d’autres grosses pointures du rock indépendant comme les Fleet Foxes et The National.

2. Les amoureux qui s’aiment – Les Trois Accords

Incorporant des éléments du punk québécois à un son pop, ce groupe de Drummondville est réputé pour son côté outrancier. Et cette formule a plu, puisque à peine deux ans après la parution de son premier album, le groupe était en première partie du spectacle des Rolling Stones au Nouveau-Brunswick en 2005!

3. Montreal -40C – Malajube

Évoquant le froid mordant de l’hiver et la frénésie de la jeunesse montréalaise tout à la fois, nous avons ici un hymne amusant et effréné qui charmé tant les francophones que les anglophones.

4. Jealous (I Ain’t With It) – Chromeo

Ayant travaillé avec les poids lourds de la scène pop et indépendante Ezra Koenig, Solange et Toro y Moi, le duo électro-funk de Montréal gagnait dès 2004 ses lettres de noblesse, avec le lancement de son premier album et ses morceaux rétro dignes des pistes de danse les plus courues.

5. Donne-moi ma chance – Les B.B.

Le groupe des B.B. – l’un des plus emblématiques des années 1980 et du début des années 1990 au Québec – a su gagner une place toute spéciale dans le cœur des Québécois. Ce titre, qui compte parmi leurs plus grands succès, a pris une tournure encore plus nostalgique depuis le décès de son chanteur, Patrick Bourgeois, à la fin de 2017.

6. James Bay – Lloyd Cheechoo

Enregistrée alors qu’elle n’était terminée qu’à demi au début des années 1970, cette chanson folk parut en 2014 sur l’album-compilation Native North America (Vol 1). C’est donc avec presque 45 ans de retard, au moment de la nomination de l’album aux Grammy Awards, qu’elle pu enfin bénéficier de la vaste reconnaissance qu’elle méritait!

7. Hey, That’s No Way to Say Goodbye – Leonard Cohen

Le grand artiste Leonard Cohen fut l’un des esprits créatifs les plus marquants du Canada. Tendre et déchirant, ce morceau qui a paru en 1967 sur l’album Songs of Leonard Cohen raconte la fin d’une relation et compte très certainement parmi les plus belles œuvres du poète montréalais.

8. Reflektor – Arcade Fire

Avec l’album Reflektor, Arcade Fire ne s’est pas seulement montré à la hauteur des attentes; il les a carrément dépassées. Comprenant une performance de David Bowie, qui dès le début a compté parmi les fans du groupe, cette piste dance-rock a montré à quel point l’ensemble montréalais savait se montrer créatif et polyvalent.

9. Te Quitter – Daniel Bélanger

Peut-être le plus éclectique des musiciens québécois, Daniel Bélanger est connu pour l’écriture de chansons mélancoliques et parfois humoristiques inspirées du rock alternatif, du folk et de l’électro. Te quitter est tirée de son album Rêver mieux, sorti en 2001 et certifié platine plus tard au Canada.

10. Tassez-Vous De D’là – Les Colocs

Cette chanson de 1998, avec ses fortes racines reggae, est indéniablement l’une des plus connues des Colocs. Tout au long de sa carrière, ce groupe composé de membres issus d’univers complètement différents – les Premières nations, la Belgique, la Catalogne et le Québec souverainiste – n’a cessé de promouvoir la tolérance.