Trame sonore du Grand Sentier: en français, s’il vous plaît!

Au Canada, la musique en français rassemble de nombreux artistes, toute une variété de voix et de sonorités, et… des occasions en or de parfaire votre connaissance de la langue!
Voici une sélection de pièces francophones d’ici pour bercer vos pas lors de votre prochaine promenade sur Le Grand Sentier.

1. Le métronome – Malajube

Parmi les groupes francophones les plus populaires à avoir émergé de la scène indépendante montréalaise depuis le début des années 2000, Malajube est devenu l’objet d’un véritable culte pour tout un auditoire anglophone – au Canada comme ailleurs dans le monde. Ce succès est tiré de leur premier album, Le compte complet, et constitue un exemple parfait de leur son rebelle et contagieux.

2. Est-ce qu’on s’aimera – À La Mode

Ce groupe électro-pop franco-manitobain de Winnipeg s’est taillé une réputation enviable à force de paroles émouvantes et de refrains pop au synthé. Paru en 2017, cet extrait au son rêveur laisse présager un avenir encore plus grand pour À La Mode.

3. Laisse-le pas te laisser – Les Hay Babies

Bien connues pour leur mélange d’indie, de folk et de country, les filles du trio néo-brunswickois Les Hay Babies ont surpris leurs fans en 2016 avec leur album La 4ième dimension teinté de grunge et inspiré des pièces instrumentales du courant psychédélique.

4. Échec et mat – YAO

La voix captivante du baryton et poète de slam YAO fusionne avec brio le rap, le hip-hop et le soul. Né en Côte d’Ivoire, l’artiste d’Ottawa est déjà comparé à des géants de la musique francophone comme Serge Gainsbourg et Oxmo Puccino, et a reçu le prix de l’Ontario Arts Foundation Artist Educator en janvier 2018.

5. Hélène – Roch Voisine

C’est cette ballade romantique qui a lancé la carrière de Roch Voisine, originaire du Nouveau-Brunswick. L’extrait fut si populaire qu’il en devint un phénomène, et que l’album qui le portait s’est envolé à trois millions d’exemplaires. Roch Voisine, qui au départ aspirait à une carrière de hockeyeur professionnel, est depuis devenu acteur et animateur à la radio et à la télévision.

6. Pour que tu m’aimes encore – Céline Dion

Avouons-le, Titanic n’aurait pas été le même film sans la voix unique de la chanteuse la plus iconique du Québec! La carrière de Céline Dion a débuté dès son adolescence, et la diva internationale n’a cessé de charmer les foules depuis. Cette inspirante pièce est tirée de son album D’Eux, paru en 1995.

7. Le picbois – Florant Vollant

Jadis membre du groupe Kashtin – l’une des formations musicales les plus importantes de l’histoire autochtone –, Florant Vollant est originaire de Malitenam, au Québec. Sa carrière solo lui a permis de lancer quatre albums avec des chansons en inuktituk, en anglais et en français; ce duo avec Claire Pelletier est l’une de ses pièces les plus populaires.

8. Aujourd’hui ma vie c’est d’la marde – Lisa LeBlanc

Cette fougueuse pièce de Lisa LeBlanc, artiste folk originaire du Nouveau-Brunswick, est certainement l’une des meilleures façons d’apprendre un peu de «vrai» français canadien de la rue et du langage courant! La chanson raconte l’histoire d’une amoureuse découragée avec humour et émotion, tout en offrant l’opportunité d’entendre une multitude d’expressions et de mots d’usage courant de la francophonie canadienne.

9. J’en ai plein mon cass – Émile Bilodeau

Pupille de Philippe B, l’ancien chanteur principal de Gwenwed, Émile Bilodeau est très certainement l’une des étoiles montantes dans le paysage musical québécois. À preuve, il a reçu en 2017 des prix de Radio-Canada et de l’Association québécoise de l’industrie du disque, qui régit l’industrie musicale de la province.

10. Une Année Sans Lumière – Arcade Fire

Bien qu’on le connaisse comme l’un des groupes québécois anglophones les plus réputés, il arrive aussi parfois qu’Arcade Fire produise des chansons en français. Ce morceau bilingue fait partie de leur impressionnant premier album, Funeral.