La mémoire bien vivante d’une héroïne canadienne à Niagara-on-the-Lake

Si vous passez près de Niagara-on-the-Lake à l’occasion d’une randonnée sur Le Grand Sentier, vous pourriez bien être en train de marcher dans les traces de l’une des plus grandes héroïnes du Canada.

Le 22 juin 1813, Laura Ingersoll Secord a parcouru 32 kilomètres à pied à travers les campagnes ravagées par la guerre dans la péninsule de Niagara pour prévenir le lieutenant James Fitzgibbon d’une attaque américaine imminente. Forts de cette information, les forces britanniques et leurs alliés mohawks ont pu résister à l’invasion.

De nos jours, si les utilisateurs du Sentier peuvent refaire son trajet historique en parcourant le sentier Laura Secord Legacy, c’est grâce aux efforts que des bénévoles dévoués de la région y ont mis.

En 2010, Caroline McCormick, l’arrière-arrière-arrière-petite-fille de Laura, réalisant qu’il n’y avait aucun projet en cours pour rendre hommage à l’héroïne Laura Secord à l’occasion de la commémoration du bicentenaire de la guerre de 1812, a décidé de créer un sentier récréatif portant le nom de son aïlleule pour honorer sa mémoire.

«Nous avons élaboré un sentier qui retrace de façon aussi authentique que possible le trajet qu’a emprunté Laura Secord au travers d’un paysage qui a subi de nombreux changements au cours des 200 dernières années, tout en tenant compte de la sécurité et de l’expérience en nature des gens qui l’empruntent aujourd’hui», explique Caroline.

L’idée a marqué l’imaginaire des bénévoles locaux de tous âges. Dès le début du projet, des étudiants au programme Geospatial information systems (GIS) [en français: Systèmes d’information géospatiale] du Niagara College ont offert leur participation en proposant leur aide pour cartographier le sentier selon le parcours de Laura, retracé par feu Alun Hughes, historien et cartographe de Brock University.

 

La générosité des donateurs

Les donateurs ont eux aussi participé en offrant ce qu’ils pouvaient pour assurer le succès du projet, malgré que le progrès de celui-ci semblait bien improbable.

En effet, à l’époque, la construction nécessaire – mais coûteuse – d’une passerelle piétonnière au-dessus de Twelve Mile Creek menaçait de faire échouer le projet. Surprise: au tout dernier moment, un donateur anonyme s’est commis en offrant de défrayer les coûts des matériaux, puis un entrepreneur local à l’esprit communautaire a couvert les frais de construction.

«Le <pont de la traversée de Laura>, qui fait 20 mètres de longueur, a été complété juste à temps pour la première Marche historique de Laura Secord le 22 juin 2013 – exactement 200 ans après que Laura Secord ait décidé de sortir de chez elle pour entrer dans l’histoire en entreprenant sa longue marche. Depuis, le pont est devenu un lien important dans le réseau régional de sentiers.», relate Caroline.

Le sentier Laura Secord Legacy a officiellement été raccordé au Grand Sentier en 2013. Il est ouvert toute l’année, selon bien entendu que les conditions météo et que l’état du sentier le permettent. Par ailleurs, l’association Friends of Laura Secord tient chaque année en juin une marche commémorative de l’aventure de Laura.

«Le fait que le sentier Laura Secord Legacy soit raccordé au Grand Sentier nous comble de fierté – c’est le sentier qui relie tout le pays!», note Caroline.

 

Célébrer d’autres histoires

Bien que le sentier tienne son nom de Laura Secord, il met également en lumière d’autres histoires et cultures de la péninsule de Niagara.

«Au bout du sentier Laura Secord Legacy, nous avons érigé le monument First Nations Peace, conçu pro bono par le réputé architecte Douglas Cardinal, afin de souligner le patrimoine des peuples des Premières Nations en ces terres, et pour reconnaître l’énorme dette des colons européens envers les Premières Nations qui les ont aidés.», dit Caroline.

«Même si les histoires des Afro-Américains ne figurent pas dans celle de Laura Secord, ajoute-t-elle, le sentier Laura Secord Legacy passe par des sites et des communautés dont l’histoire est intrinsèquement liée aux luttes des esclaves noirs qui ont tenté de fuir vers le Canada en empruntant le Chemin de fer clandestin.» Une série de documents numériques interprétatifs célébrant les Premières Nations, l’histoire des Noirs, les femmes pionnières et enfin l’histoire naturelle de la région ont été créés pour être consultés le long du sentier; ils sont accessibles par le biais de l’application Guidetags pour téléphones intelligents Android.

 

Conscientiser la population aux victimes des guerres d’aujourd’hui

Cette année, la Marche Laura Secord amassera des fonds pour l’organisme War Child Canada.  Laura Secord et ses enfants étaient des victimes de la guerre de 1812 et vivaient dans des circonstances abominables; son mari était un vétéran blessé; et leurs familles respectives comptaient au nombre des réfugiés. «Nous nous sommes dit que ce que Laura vivait au XIXe siècle était comparable à ce que vivent les victimes actuelles des guerres qui sont menées à notre époque.», fait réaliser Caroline.

De nos jours, le sentier Laura Secord Legacy offre aux randonneurs une opportunité de réfléchir à ce qu’ont traversé Laura Secord et nombre de ses contemporains, dont l’importance est indiscutable dans notre patrimoine culturel et naturel.

«Je suis fière de porter en moi l’ADN de Laura Secord, mais j’éprouve encore davantage de fierté devant les valeurs qu’elle représente toujours aujourd’hui – le courage, la détermination, la force morale et la persévérance – ainsi que devant son exemple: pas à pas, oui, ON PEUT faire la différence.», conclut Caroline avec émotion.

Pour vous inscrire à la marche annuelle du 22 juin sur le sentier Laura Secord Legacy, cliquez ici.

Sentier Transcanadien est un organisme à but non lucratif. Si vous considérez que notre travail compte, pensez à nous offrir votre soutien à https://thegreattrail.ca/fr/give/