Conseils de sécurité sur le Sentier avec Kevin Callan et SPOT X

Cet article a été rédigé dans le cadre d’une collaboration avec notre commanditaire Globalstar, distributeur des appareils de communication par satellite de la famille SPOT, dont l’appareil de messagerie bidirectionnelle par satellite SPOT X.

Considérant le nombre d’expéditions en nature sauvage auxquelles il a pris part, ainsi que la quantité de prix qu’il a reçus à titre de guide aventurier, on peut sans se tromper dire que Kevin Callan a plus d’expérience en plein air que la majorité des gens. Et pourtant, il ne sous-estime jamais l’importance des précautions de base avant de partir, peu importe la nature de l’excursion prévue, et s’assure de toujours avoir son appareil de messagerie bidirectionnelle par satellite SPOT X avec lui dans sa trousse d’urgence.

 

Commencez par établir un plan

Selon Kevin, la sécurité, ça commence bien avant de mettre un pied sur le sentier. Un plan d’excursion bien préparé est essentiel, et il est vital de remettre ce plan à une personne de confiance avant votre départ.

«Dans l’éventualité où ça se passerait mal, quelqu’un saurait où vous chercher», explique-t-il.

Communiquer tout changement d’itinéraire à cette personne est aussi capital.

«Un jour, alors que j’étais en expédition, j’ai dû modifier mon trajet pour différentes raisons. J’avais communiqué ce changement à quelqu’un de mon entourage, et ça m’a bien servi puisque éventuellement je me suis blessé à la jambe», ajoute-t-il.

Les fonctions de repérage de l’appareil SPOT permettent également à la famille et aux amis de suivre vos progrès sur une carte Google presque en temps réel.

 

Ne partez pas sans vos contacts

Il est important d’ajouter tous vos contacts à votre appareil de messagerie bidirectionnelle par satellite SPOT X avant de partir. Celui-ci permet à ses utilisateurs de mettre à jour leurs contacts en appuyant simplement sur un bouton, peu importe où ils se trouvent sur la planète. Il leur offre aussi un numéro de téléphone cellulaire canadien unique leur permettant d’envoyer et de recevoir des messages textes.

«Avec mon SPOT X, à chaque soir de mon expédition, je peux dire à mère que tout va bien juste en appuyant sur un bouton», dit-il.

Avec sa constitution durable, l’appareil résiste bien aux rigueurs d’une excursion en plein air et ne craint ni de tomber dans une flaque de boue ni de subir les chocs qui l’attendent en randonnée.

 

Considérez la paix d’esprit

Bien que plusieurs ont tendance à associer les mésaventures en plein air aux blessures physiques, Kevin voit survenir de plus en plus d’incidents qui sont plutôt liés à la santé mentale. Il dirige régulièrement des excursions en nature sauvage, et rapporte avoir dû coordonner neuf évacuations en raison de crises de panique au cours des deux dernières années.

Même si ces scénarios peuvent être effrayants pour tous ceux qui se trouvent impliqués dans la situation, le fait d’avoir un appareil de messagerie bidirectionnelles par satellite SPOT X avec un accès fiable aux services d’urgence 9-1-1 peut rassurer les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, tout en apportant la paix d’esprit aux membres de la famille.

En cas d’urgence, les utilisateurs de SPOT X peuvent entretenir un contact direct avec les premiers répondants ou avec le monde extérieur par le biais de la messagerie bidirectionnelle, et ainsi éviter de perdre espoir en attendant que les services d’urgence arrivent sur les lieux.

«Lorsque quelqu’un subit une crise de panique, on peut lui montrer l’appareil et lui dire: <Ça va aller, on va te sortir d’ici.>», fait remarquer Kevin.

«Il faut s’occuper des problèmes de santé mentale exactement comme on s’occupe d’une jambe cassée, c’est-à-dire en faisant évacuer la personne affligée le plus rapidement possible», ajoute-t-il.

 

L’avantage de la communication bidirectionnelle

Malgré qu’il soit un amateur de plein air expérimenté, Kevin dit qu’il ne part jamais en expédition dans les régions sauvages sans son appareil de messagerie bidirectionnelle par satellite SPOT X.

«Il m’arrive d’entendre des critiques de mes collègues, qui me disent: <On n’avait pas ça dans le temps>, dit-il. Ce à quoi je leur réponds toujours: <Eh bien j’aurais souhaité que vous l’ayez!>».

La possibilité d’avoir une conversation à deux sens avec les services d’urgence est un «énorme avantage», ajoute-t-il.

«Quand on est en communication avec un hélicoptère, on peut tenir l’équipage au courant de la situation – l’endroit où on se trouve, le type de blessure dont on est affligé.»

Pour bien tirer profit de son appareil de messagerie bidirectionnelle SPOT X, Kevin recommande de le porter sur soi afin d’éviter qu’il ne glisse hors d’un sac à dos ou qu’il ne se perde.

 

Pour les aventuriers de tous niveaux

Fintan Robb, directeur principal du Marketing à Globalstar – la compagnie qui distribue l’appareil de messagerie bidirectionnelle par satellite SPOT X au Canada – fait remarquer que le SPOT est utilisé de façon régulière par les aventuriers de tous les niveaux.

«Nous entendons parler d’incidents comme des chevilles foulées lors de randonnées de plaisance, ou encore comme des accidents de moto subis par des motocyclistes expérimentés dans le cadre d’un voyage», explique-t-il.

Depuis leur lancement, en 2007, les appareils SPOT ont servi à amorcer de plus de 6 500 sauvetages dans le monde, dont plus d’un tiers au Canada.

Par exemple, Darrel Comeau, randonneur chevronné, a été sauvé par son appareil SPOT X au cours d’une excursion en Alberta dans le parc sauvage de Willmore. Un matin de son voyage, Darrel s’est réveillé incapable de respirer parce que ses voies respiratoires étaient bouchées. Heureusement, son appareil SPOT X était tout près et il a pu appuyer sur le bouton S.O.S., déclenchant immédiatement la réponse des services d’urgence.

Même si vous n’aviez jamais à faire face à une situation mettant votre vie en danger, le fait d’avoir un appareil SPOT X sur vous sera toujours un avantage.

«Cette paix d’esprit, le fait de savoir que vous avez en tout temps la possibilité de communiquer sans pour autant que ça n’interfère avec votre excursion; ça, ça n’a vraiment pas de prix», conclut Fintan.