Jack Cockwell invite les Canadiens à soutenir Le Grand Sentier, un trésor national du Canada

Le philanthrope Jack Cockwell s’est engagé à offrir trois millions de dollars additionnels au Sentier Transcanadien pour aider à compléter le raccordement du Grand Sentier et bâtir un héritage durable pour tous les Canadiens; il s’agit du plus important don unique que le STC ait reçu à ce jour.

M. Cockwell présente ce don en hommage à sa mère, Daphne Cockwell. Au cours de sa retraite, cette infirmière de la ville d’Hermanus, en Afrique du Sud, trouvait beaucoup de bonheur dans l’entretien d’un sentier de randonnée de 10 kilmètres qui se trouvait tout juste à l’extérieur de la ville.

Avec cet engagement, M. Cockwell doublera chaque don offert au Sentier Transcanadien jusqu’au 31 août en versant 1 dollar par dollar recueilli en don. Chaque dollar que vous donnez aujourd’hui ira donc 2,5 fois plus loin, grâce aux dons jumelés de M. Cockwell et du gouvernement du Canada, qui a récemment prolongé son offre de verser 50 sous par dollar recueilli en don.

Pour Jack Cockwell, soutenir Le Grand Sentier va de pair avec son amour de la nature. Au cours des années 1990, il a fait l’acquisition d’une propriété sauvage en bordure du parc Algonquin et a passé des week-ends entiers à remettre en état la terre dégradée avec ses deux jeunes fils, devenus forestiers professionnels depuis. La propriété de M. Cockwell compte aujourd’hui 70 kilomètres de sentiers, tous ouverts au public.

«Au Japon, le terme sert à décrire la nécessité de passer du temps en nature pour maintenir une bonne santé physique et psychologique. Jack en est convaincu; selon lui, passer du temps en plein air est crucial à notre bien-être», dit Valerie Pringle, codirectrice de la fondation du STC.

La grande majorité des Canadiens ont la chance de pouvoir bénéficier de sessions de sur le Sentier, puisque 80 % de la population canadienne demeure dans un rayon de 30 minutes ou moins du Grand Sentier.

«On a parfois l’impression de passer notre vie à travailler, sans qu’on puisse pourtant jamais voir clairement les résultats de tout le travail qu’on a accompli. Voilà pourquoi j’aime tant travailler sur un sentier; les résultats concrets de notre travail acharné nous apparaissent immédiatement, et c’est très satisfaisant», résume Cockwell.

Tout aussi satisfaisantes, l’idée d’honorer la mémoire d’un être cher et l’opportunité de léguer un patrimoine environnemental aux futures générations de Canadiens sont à votre portée.

Contribuez au Grand Sentier en donnant dès maintenant.


https://thegreattrail.ca/fr/news/a-great-canadian-donor-norma-croxon/