Une belle journée de célébrations sur l’Île-du-Prince-Édouard

(G-D): David Dunphy, maire de Stratford ; Clifford Lee, maire de Charlottetown ; L’Honorable Robert Ghiz, Premier Ministre de l’Île-du-Prince-Édouard; Catherine Schaap, Présidente de Island Trails; Valerie Pringle, Présidente de la Fondation du sentier Transcanadien ; Nancy Baron, fiduciaire de la Fondation W. Garfield Weston ; l’Honorable Gail Shea, Ministre des Pêches et des Océans ; Mme Laureen Harper, présidente d’honneur de la Campagne du STC ; et Paul LaBarge, président du sentier Transcanadien.

Depuis septembre, les résidents et les visiteurs de l’Île-du-Prince-Édouard peuvent parcourir l’île d’une extrémité à l’autre, à vélo ou en randonnée, le long du sentier de la Confédération – le tronçon insulaire du sentier Transcanadien, aujourd’hui entièrement raccordé.

L’Île est maintenant la deuxième province à raccorder sa section du sentier Transcanadien.

Une plaque commémorant cette réalisation a été dévoilée lors d’une célébration qui s’est tenue au parc commémoratif Joe Ghiz, à Charlottetown, le 12 septembre.

L’événement, qui a attiré un grand nombre d’insulaires, a réuni les usagers réguliers du Sentier ainsi qu’une assemblée impressionnante de politiciens et de dignitaires locaux et nationaux, dont la présidente d’honneur de la campagne du Sentier, Mme Laureen Harper, et l’honorable Robert Ghiz, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard.

« Le raccordement complet du Sentier à l’île-du-Prince-Édouard alimentera l’engouement pour le raccordement complet du sentier Transcanadien partout au pays », a souligné Paul LaBarge, président du STC. « Il nous reste quand même beaucoup de travail à accomplir, mais les bâtisseurs du Sentier à l’échelle du pays pourront s’inspirer de cette remarquable réalisation. »

Aménagé à partir des anciennes lignes ferroviaires de la province, le sentier de la Confédération de l’Î.?P.?É. s’étend sur une longueur de 444 kilomètres depuis Tignish, à l’ouest, jusqu’à Elmira, à l’est.

Les derniers 30 kilomètres du Sentier, qui regroupent les tronçons de Stratford à Iona, ont été aménagés en grande partie grâce à un don de 1 000 000 $ versé par Mme Nancy Baron, fiduciaire de la Fondation W. Garfield Weston.

Sitôt montée sur l’estrade, Mme Baron a séduit le public en abordant avec une fraîche sincérité, sa prédilection pour du temps plus simple et moins pressant.

« Grâce au STC, chacun aura la chance de “s’arrêter et contempler”», a déclaré Mme Baron, citant un poème de William Henry Davies. « Pas de klaxons, pas de bruits qui vous font sursauter, pas de moteurs rugissants et, espérons-le, pas de voix tapageuses. Et certainement pas courir, courir courir pour arriver à temps quelque part. Vous savez, les escargots ont aussi des sentiers, et ils n’ont aucune difficulté à ralentir le pas », a-t-elle ajouté.

L’importante réalisation de l’Île-du-Prince-Édouard marque une nouvelle étape vers le raccordement du Sentier qui reliera les Canadiens les uns aux autres en 2017, année du 150e anniversaire du Canada.

Pour obtenir de l’information sur le STC à l’Île-du-Prince-Édouard et sur son histoire, cliquez ici.

Cliquez ici pour accéder à la galerie de photos.