La Grande Aventure

Un message de Deborah Apps, présidente-directrice générale de Sentier Transcanadien

Alors qu’approche la fin de mon mandat de présidente-directrice générale de Sentier Transcanadien, je réfléchis à l’extraordinaire opportunité qui m’a été donnée de tisser des liens avec le Canada et les Canadiens. Quelle aventure nous avons vécue ensemble! Ce fut un réel privilège pour moi que de pouvoir travailler avec autant de Canadiens pour qui redonner à leur pays est une priorité, ainsi que d’avoir eu la chance de diriger un projet qui fut lancé en 1992 par le Dr Pierre Camu et Bill Pratt pour éventuellement devenir un cadeau offert aux Canadiens, par les Canadiens, pour célébrer le 150e anniversaire de la Confédération. Au cours de mes 12 années comme présidente-directrice générale de STC, nous avons rallié le soutien de bénévoles dévoués, de Champions nationaux, de donateurs généreux, de tous les paliers de gouvernement, ainsi que du personnel et des membres du conseil profondément impliqués qui ont partagé ma passion. Ensemble, nous avons tant accompli! Nous sommes parvenus à recueillir 125 millions $, à raccorder 24 000 kilomètres de sentier et 15 000 communautés, et à offrir au Canada le plus beau cadeau qui soit: un sentier raccordé à l’échelle nationale!

Nous bénéficions du plus long et – à mon avis – du plus beau réseau de sentiers du monde, et l’idée d’un corridor vert non-motorisé s’étalant d’un océan aux deux autres demeure toujours notre objectif. Mais cette vision continue à être remise en question alors que des provinces et des collectivités cèdent sous des pressions en faveur d’un sentier à utilisation partagée avec des usagers motorisés, ce à quoi je réponds: ne laissez pas une telle chose se produire. Soutenez la vision originale qu’avaient Camu et Pratt d’un sentier non-motorisé. Je vous encourage à vous battre pour défendre ce que nous avons bâti ensemble, et à continuer de nous soutenir avec vos dons afin que nous puissions construire, améliorer et entretenir un corridor vert à travers l’ensemble de notre magnifique pays. Les pays d’envergure ont des sentiers d’envergure; aujourd’hui, le Canada a Le Grand Sentier, qui est applaudi et célébré partout dans le monde. Ce projet à la symbolique grandiose n’a jamais été celui de cœurs fragiles au courage défaillant, alors gardons espoir!

 

Le Grand Sentier a été le projet d’une passion pour des centaines de milliers de Canadiens. Les anecdotes que je pourrais raconter sont nombreuses – de mes voyages dans les provinces de l’Atlantique jusqu’à l’île de Vancouver, en passant par Tuktoyaktuk et Iqaluit, ainsi que par tous les endroits que ces lieux séparent. J’ai en tête des histoires à propos de Canadiens qui se passionnent pour ce fil d’Ariane qui nous raccorde, tous autant que nous sommes, et tant physiquement qu’émotivement; j’ai aussi en tête nos histoires individuelles et notre histoire collective, lesquelles forment, comme l’a dit le prolifique Stan Rogers, «un tracé chaleureux à travers ce pays si farouche, si sauvage».

Au tout début de cette aventure, mon époux m’a suggéré de tenir un journal de mes expériences, de mes rencontres, des collectivités visitées et des kilomètres parcourus. Je ne l’ai malheureusement pas fait et, aujourd’hui, je voudrais avoir suivi son conseil. Cependant vous tous, tous ces souvenirs et tout cet honneur d’avoir pu diriger ce projet emblématique vers sa grande étape de 2017 et au-delà – tout ça restera à jamais gravé en moi.

 

 

 

Deborah s’est impliquée auprès du Sentier à titre de membre du conseil et de présidente-directrice générale depuis 2005.

 

Sentier Transcanadien est un organisme sans but lucratif. Vous considérez que notre travail compte? Pensez à soutenir notre œuvre en visitant notre page de dons.