L’inclusion et l’accessibilité au cœur de l’installation de nouveaux quais dans la communauté de la Première Nation d’Eskasoni

Immense mer intérieure du Cap-Breton et site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le lac Bras d’Or a revêtu une importance capitale dans la vie des habitants de l’île pendant des millénaires. Aujourd’hui, une communauté mi’kmaq invite les gens de tous âges et de toutes habiletés physiques à faire l’expérience du cours d’eau qui se trouve sur leur territoire. Nous sommes honorés d’avoir contribué à cette initiative.

Grâce en partie à des fonds accordés par l’entremise du programme PAI, la Première Nation d’Eskasoni a installé trois quais accessibles sur la route maritime du lac Bras d’Or, une section maritime du Grand Sentier du Canada.

Ces points d’accès à l’eau font partie intégrante de l’expérience touristique de la Première Nation d’Eskasoni sur Goat Island, où les visiteurs peuvent découvrir davantage de la culture de cette communauté par le biais de contes, de visites guidées, de parcours en extérieur et de démonstrations artisanales.

«Nous avons pensé que ce projet avec Sentier Transcanadien serait un ajout fantastique à ce que nous avons déjà sur l’île», a commenté Tracy Menge, directrice du Développement économique de la Première Nation d’Eskasoni.

Dès le début du partenariat entre la Première Nation d’Eskasoni et STC, les notions d’inclusion et d’accessibilité se sont trouvées au cœur du projet.

Un certain nombre de quais étaient déjà en place sur l’île, mais plusieurs d’entre eux nécessitaient des réparations et étaient difficilement accessibles.

«Nous voulions créer de l’espace autour des quais pour installer une promenade, à la fois pour des raisons esthétiques et pour des besoins de sécurité», explique Tracy.

Le travail qui a été effectué sur ces trois quais comprend donc l’installation d’une promenade qui donne accès à l’eau, ainsi que l’ajout d’une surface de gravier compacté. Les sentiers naturels adjacents ont aussi été élargis afin d’en faciliter l’accès.

Depuis l’ouverture de ces trois points d’accès, Tracy et certains membres de la communauté ont remarqué une augmentation du nombre de visiteurs qui viennent observer de près la beauté naturelle du lac.

«Plusieurs personnes arrivent avec leur propre canoë ou kayak, mais un service de location d’équipement est aussi offert sur place, dit-elle. D’autres préfèrent simplement marcher sur la promenade, s’asseoir sur les bancs et profiter de la vue.»

Les points d’accès à l’eau se sont également révélés très populaires auprès des 4 000 membres de la communauté, en particulier des jeunes.

«La communauté a mis sur pied des cours de kayak pour les enfants, et les quais ont servi dans le cadre de ces cours, détaille Tracy. Le soutien de STC a été d’une grande importance, et c’est un honneur pour nous de faire partie de ce réseau», conclut-elle.

 

 

Grâce au généreux soutien financier de milliers de Canadiens, STC a l’opportunité de soutenir à son tour ses partenaires autochtones afin qu’ils puissent concrétiser les initiatives inclusives menées par la communauté. Découvrez comment vous pouvez aider, vous aussi, en consultant notre page Donnez.