La donatrice du STC Ingrid Vermegen invite la visite à découvrir le Sentier

À titre de plus long réseau de sentiers récréatifs multi-usages du monde, Le Grand Sentier est un patrimoine dont chacun des Canadiens peut être fier. Et cette fierté au regard du sentier national du Canada, les donateurs Ingrid et Simon Vermegen l’ont exprimée bien au-delà du soutien financier.

Ingrid et Simon, propriétaires du Cobble House Bed and Breakfast pendant plus de 25 ans sur l’île de Vancouver, ont toujours encouragé leurs clients à sortir explorer le Sentier au cours de leur séjour.

Ingrid explique que c’est à l’époque où elle a appris que l’une des sections les plus emblématiques du Sentier ne se trouvait qu’à quelques minutes du cœur de Cowichan Valley, où elle est installée avec son époux, qu’elle a eu envie de soutenir le STC par des dons: «C’est le sentier Kinsol Trestle qui a d’abord piqué ma curiosité – il n’est qu’à 10 minutes de voiture d’où nous habitons», dit-elle.

Ingrid avec des visiteurs à Cobble House Bed and Breakfast

«Je suivais déjà les activités du sentier Transcanadien dans les médias et je me tenais au courant de leurs projets. J’étais là quand ils ont mis le chantier du Kinsol Trestle en branle en vue des nouvelles rénovations.»

Chaque fois qu’Ingrid et Simon accueillaient de nouveaux visiteurs au Cobble House, immanquablement, ils leur recommandaient d’aller faire un tour sur le sentier Cowichan Valley pendant leur voyage.

Les premières années, peu de visiteurs connaissaient l’existence du Grand Sentier à leur arrivée à l’auberge. Mais plus le temps passait, plus le nombre d’amateurs de plein air qui venaient exprès pour faire une randonnée sur le réputé Kinsol Trestle augmentait. Il faut dire qu’il est l’un des joyaux du Sentier sur l’île, et les gens affluaient de partout; en fait, des touristes sont venus de tous les continents pour le voir, hormis l’Antarctique!

«J’estime à 6 ou à 7 personnes sur 10 le nombre de gens qui allaient visiter le Sentier après que je leur en aie parlé», précise-t-elle.
Même si Ingrid a pris sa retraite en septembre 2018, elle confie rêver du moment où elle aura davantage de temps à consacrer à l’exploration du Sentier au-delà des limites de l’île de Vancouver.

Nous éprouvons une vive reconnaissance pour les donateurs comme Ingrid et Simon Vermegen et pour leur généreux soutien. Pour en apprendre davantage sur les façons de soutenir l’amélioration continue du Grand Sentier, cliquez ici.