Trailside Highlights


Dans l’est du Canada, le Grand Sentier offre des possibilités pour toute une gamme d’activités. Les amateurs de plein air ont un accès relativement facile à quatre provinces uniques et à leurs tronçons distincts du Sentier. Bien qu’elles soient parmi nos provinces les plus petites, n’allez jamais dire qu’elles ne sont que de « petits morceaux » — les paysages que vous y trouverez sont aussi grandioses que diversifiés.

Terre-Neuve-et-Labrador: là où tout commence

Lieu historique national du phare de Cap-Spear, NL. Photo par Shutterstock/Chyacat

STC a accueilli un nouveau partenaire parmi ses rangs cette année: la East Coast Trail Association, qui a accompli un travail formidable à Terre-Neuve et au Labrador. Ce récent partenariat resitue également le Kilomètre zéro pour l’est du Grand Sentier, qui se trouve dorénavant à Cap Spear et coïncide donc maintenant avec le point le plus à l’Est de l’Amérique du Nord. Avec cet ajout au Sentier de la côte est, ce sont 265 kilomètres qui se sont greffés au réseau du Grand Sentier. Nous souhaitons remercier chaleureusement nos innombrables bénévoles et donateurs, ainsi que les gouvernements, qui continuent à soutenir le trésor que constitue le Sentier de la côte est.

Nouvelle-Écosse : le sprint final!

En Nouvelle-Écosse, nous avons été honorés de collaborer avec le ministère des Transports et du Renouvellement de l’infrastructure [Transportation and Infrastructure Renewal] pour sélectionner des routes sûres et pittoresques pour relier les voies vertes et les cours d’eau de l’ensemble de la province. Notamment, le Ministère développe également un réseau provincial de cyclisme appelé la Route bleue. Une fois entièrement développée, la Route bleue comptera 3 000 km de pistes cyclables reliant les deux extrémités de la Nouvelle-Écosse. Enfin, en collaboration avec la Nova Scotia Trails Federation, nous avons ajouté 55 km de parcours sur le Grand Sentier. Dans les mois à venir, la Nouvelle-Écosse sera entièrement reliée au Grand Sentier!

Île-du-Prince-Édouard : un petit quelque chose pour tout le monde

Le Sentier de la Confédération, le tronçon du sentier pancanadien sur l’Île-du-Prince-Édouard, a quelque chose à offrir à tout le monde. Avec ses collines, ses villages pittoresques et ses paysages maritimes à perte de vue, l’endroit est idéal pour tout cycliste qui rêve d’une randonnée d’une semaine le long du Sentier de la Confédération. Pour les amateurs de géocache, le parcours de 443 km constitue un lieu exceptionnel, offrant plus de 1 600 sites de géocache. À Charlottetown, les randonneurs du soir peuvent maintenant profiter du Grand Sentier en parcourant une route réaménagée sur 11 km, éclairée par un système novateur « conforme au ciel obscur ». Dévoilé en décembre 2016, ce système d’éclairage consomme 50 % moins d’énergie qu’un autre et limite la pollution lumineuse causée par l’éclairage artificiel. C’est ce que nous appelons une vision éclairée!

Nouveau-Brunswick : célébrer les liens et regarder vers l’avenir

L’Honorable Jocelyne Roy Vienneau et son mari Ronald Vienneau en compagnie des représentants et invités du sentier Transcanadien. Photo par Mullins photography

Sur plus de 900 km, à partir de l’extrémité nord-ouest près d’Edmundston jusqu’au pont de la Confédération au sud, le Grand Sentier au Nouveau-Brunswick traverse des paysages pittoresques, des communautés historiques et des marais magnifiques. Un jalon notable a été atteint en octobre : le tronçon du Grand Sentier du Nouveau-Brunswick a été relié à l’échelle de la province, ce qui fait de la province la cinquième à y arriver! L’accomplissement a été célébré à la résidence de la lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick, la très honorable Jocelyne Roy Vienneau, où un magnifique gâteau à l’effigie du Grand Sentier été servi. (Si vous imaginez des rivières, des collines, des cyclistes et des coureurs en pâte à fondant, vous êtes sur la bonne voie.) Le gouvernement du Canada, la Banque Scotia, la Fondation McCain et la Fondation Echo ont joué un rôle essentiel dans la jonction de ce tronçon du Grand Sentier. Pour ces amis et à tous les autres qui ont aidé à relier le Grand Sentier au Nouveau-Brunswick, une bonne main d’applaudissements!


Les provinces du Québec et de l’Ontario sont des bijoux nichés au cœur de notre pays, impressionnants par leur étendue géographique, leur population considérable et leur beauté naturelle. Nous sommes profondément reconnaissants envers les personnes et les organismes qui ont prêté main-forte pour aider à développer notre Sentier national dans cette vaste région.

Québec : relier les sentiers grâce au travail d’équipe

Image of Sentier des Caps de Charlevoix, credit Laval Poulin

Sentier des Caps dans Charlevoix, QC. Photo par Laval Poulin

Au Québec, la vision ciblée et le travail acharné ont permis de combler des lacunes — au sens figuré et au sens propre. Nous sommes ravis de signaler que nos partenaires de la région de la Capitale nationale ont relié le sentier Mestachibo et le sentier des Caps de Charlevoix. Ces deux impressionnants sentiers sont maintenant reliés grâce à la construction d’un pont piétonnier perché à 50 mètres au-dessus de la rivière Sainte-Anne et à l’ajout d’un tronçon au Sentier pour relier la municipalité de Saint-Tite-des-Caps. Les partenariats entre le Conseil québécois du Sentier Transcanadien, la Corporation des sentiers récréotouristiques de la Côte-de-Beaupré et la réserve nationale de faune du Cap-Tourmente nous inspirent également. Leurs efforts collaboratifs constituent un excellent exemple de travail d’équipe.

Ontario : renforcer les liens avec la terre

Le chef de la Première Nation Mississauga Reginald Niguanobe à l’ouverture du West End Trail.

En Ontario, quatre nouveaux programmes touristiques passionnants émergent dans le cadre d’un programme d’écotourisme appelé Subventions pour le tourisme autochtone de sentiers (Grants for Aboriginal Trail Tourism ou GATT). Ce programme rend possible le développement d’initiatives touristiques par des communautés ou des entrepreneurs autochtones dans la région géographique qui s’étend de North Bay, en Ontario, à la frontière du Manitoba. Le comité directeur du programme GATT a évalué les demandes en fonction de critères qui comprenaient la créativité, la durabilité et la pertinence de la proposition pour les usagers des sentiers. Pour leurs idées novatrices, qui vont de nuitées dans un tipi à des randonnées dans les dunes, nous félicitons les Premières Nations Garden River, Serpent River et Mississauga, ainsi que North Superior Charters. Nous remercions également la Banque TD de son soutien généreux à cette importante initiative.




Des plaines des Prairies aux pics enneigés, jusqu’à l’immensité de l’océan, l’Ouest canadien présente les zones géographiques les plus diverses à explorer le long du Grand Sentier. Nos partenaires estimés des quatre provinces de l’Ouest continuent de travailler avec diligence pour relier les tronçons du Sentier, tandis que d’innombrables bénévoles y consacrent des milliers d’heures. Voici quelques points saillants de ce qui se passe dans l’Ouest.

Manitoba : création de jonctions

Sentiers Manitoba, notre précieux partenaire, a fait des pas de géant avec d’incroyables progrès dans le développement du Sentier. Le sentier familial Crocus, qui fait 136 km de Russell à la frontière de la Saskatchewan, est désormais complètement relié au Grand Sentier. Pendant ce temps, d’autres projets de développement du Sentier continuent d’avancer, comme le tronçon de la frontière aux plages [Border to Beaches]. Comme son nom l’indique, cette partie pittoresque du Sentier reliera la frontière de l’Ontario à plusieurs des belles plages du Manitoba, y compris celles de Gull Lake et d’Otter Falls.

Saskatchewan : la collaboration pour bâtir des ponts

Deborah Apps, le lieutenant colonel Paul Davies, commandant du 38e régiment du génie de combat (RGC) au sein du 38e Groupe-Brigade du Canada (GBC); Valerie Pringle avec les réservistes de l’Armée canadienne du 38e Régiement du génie de combat (RGC) et du 38e Groupe-Brigade du Canada (GBC). Photo par Wandering Whimzy

D’une distance de près de 1 700 km, le tronçon du Grand Sentier en Saskatchewan est maintenant relié à l’échelle de la province! De la prairie aux pins et de la voie navigable à la route verte, les amateurs de plein air ne manqueront pas de milieux pour s’amuser. Cette province des Prairies offre de nombreuses possibilités de s’adonner à la marche, au vélo, à la pagaie et au ski dans des contextes variés : les municipalités urbaines, les parcs provinciaux et, bien sûr, les plaines étonnantes.
Nous sommes fiers de vous, Saskatchewan, d’être devenue la quatrième province du Canada à réussir la jonction, après Terre-Neuve-et-Labrador, l’Île-du-Prince-Édouard et le Yukon. Pour marquer ce jalon, le pont piétonnier du Sentier Transcanadien a été inauguré lors d’une cérémonie historique à Moose Jaw, un projet réalisé en collaboration avec les Forces armées canadiennes. (Chapeau aux réservistes du 38e Régiment du génie de combat, 38e Groupe-brigade du Canada.) Les dons à Sentier Transcanadien ont permis l’acquisition des matériaux pour la construction du pont, ce qui en fait un exemple parfait du travail acharné des Canadiens sur le Grand Sentier. Une mention spéciale est destinée au comité du Sentier Saskatchewan Vision 2017, aux bénévoles dévoués et aux donateurs généreux. Nous remercions chacun d’entre vous de vos efforts constants!


Grâce à notre partenariat avec Alberta TrailNet, nous déplaçons des montagnes en Alberta, où des travaux sont en cours sur le sentier High Rockies. Ce sentier reliera Goat Creek, à la limite du parc national de Banff, à Elk Pass, au sud. Une fois terminé, ce parcours difficile servira de tronçon à l’extrême ouest du Grand Sentier en Alberta, offrant aux randonneurs des panoramas alpins parmi les plus spectaculaires au Canada. Dans d’autres régions de la province, comme le comté de Clear Hills et le comté de Northern Sunrise, les nouveaux tronçons de chaussée nous rapprochent un peu d’une jonction provinciale complète.

Colombie-Britannique : tout le monde à bord? Oui, le Grand Sentier du Canada comprend les bateaux!

Le navire Queen of Westminster de BC Ferries. Photo par BC Ferries

La belle Colombie-Britannique plonge grâce à un nouveau partenariat novateur avec BC Ferries. Nous sommes ravis d’inclure trois itinéraires de BC Ferries pour que les usagers aient accès aux vastes voies terrestres du Grand Sentier. Les usagers du Sentier pourront profiter de ces traversiers pour traverser les magnifiques eaux côtières entre l’île de Vancouver et le continent. Le progrès en Colombie-Britannique s’étend à d’autres régions de la province, où plusieurs projets de voies vertes ont été achevés cette année. Ces tronçons achevés comprennent une piste cyclable pour vélo de montagne spectaculaire appelée Morning Mountain, à Central Kootenay, et la magnifique plateforme panoramique Kinsol Trestle sur le sentier Cowichan de l’île de Vancouver.


Si une région du Canada est mûre pour l’aventure, ce sont bien les vastes territoires du Nord. Le Grand Sentier offre un point d’entrée idéal pour les passionnés de plein air qui désirent faire des excursions à nulle autre pareilles en dehors du nord du Canada. Que ce soit pour la randonnée, le traîneau à chiens ou le canoë, les sentiers et les cours d’eau du Nord sont à leur état naturel et prêts à accueillir les aventuriers.

Nunavut : paysages spectaculaires dans la toundra

David Akeegok, sous-ministe de l’Environnement; L’honorable Monica Ell-Kanayuk, vice-première ministre; l’honorable Bardish Chagger, ministre de la Petite entreprise et du Tourisme; Graham Green, membre du conseil d’administration de STC.

L’esprit du Nord est vivant et bien portant au Nunavut, où le Grand Sentier semble se transformer au fil des saisons. Pendant l’hiver intense, les motoneigistes et les traîneaux à chiens fréquentent le Sentier tandis que dans les journées (et les nuits) lumineuses de l’été, les randonneurs y viennent pour explorer la région.

Le Nunavut a de quoi être fier : il est devenu récemment la sixième province ou territoire du Canada à célébrer sa jonction au réseau national grâce à l’incomparable sentier Itijjagiaq, qui s’étend sur 177 km le long de la côte sud de l’île de Baffin. En novembre, les partenaires de Sentier Transcanadien, les bénévoles et les représentants gouvernementaux se sont réunis à l’hôtel Frobisher d’Iqaluit pour un déjeuner de fête afin de souligner l’exploit. Bardish Chagger, ministre de la Petite entreprise et du Tourisme, et Monica Ell-Kanayuk, vice-première ministre du Nunavut, ont pris part aux festivités.

Au cours de la dernière année, nous avons amélioré le sentier Itijjagiaq en y installant de la signalisation sur les huttes de réchauffement le long de la route. Nous remercions également notre partenaire, le gouvernement du Nunavut, pour son soutien constant.

Territoires du Nord-Ouest : faune et paysages à couper le souffle

Nous saluons nos partenaires des Territoires du Nord-Ouest qui ont achevé la construction nécessaire pour relier le sentier de Hay River de 8,35 km. Bien que la plus grande partie de ce sentier offre des surfaces naturelles comme la terre ou le gravier, plusieurs tronçons pavés offrent une excellente surface pour la course, le patin à roues alignées ou la marche. Le sentier de Hay River offre en outre de nombreuses occasions d’apercevoir des animaux sauvages. Préparez-vous à célébrer, Territoires du Nord-Ouest, car votre jonction sera achevée à l’automne 2017!

Yukon : expériences uniques

Du vélo de montagne à la course de traîneaux à chiens, en passant par la raquette et la motoneige, le Grand Sentier qui traverse le Yukon offre des expériences uniques. Maintenant entièrement reliée, la route du Sentier transcontinental au Yukon s’étend sur un peu plus de 1 600 km et comprend des tronçons comme le Klondike Highway et les sentiers Pine Lake et Ridge Road Heritage. Nous tenons à exprimer notre gratitude à nos nombreux partenaires, donateurs et bénévoles de Sentier transcontinental pour leur soutien sans faille et leur travail infatigable pour améliorer cette partie du Sentier.